Pour le deuxième jour d’affilée avec les travailleurs manuels du Central Electricity Board refusant d’obtempérer aux nouvelles directives d’Attendance par le truchement de l’appareil biométrique, il y a de l’électricité dans l’air. Ce matin, après l’échec de la réunion tripartite convoquée hier après-midi en vue de résoudre ce litige, la direction générale du CEB brandit…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In