Dans l’édition du Mauricien (Forum) du 5 mai 2017, nous appelions au boycott du CEB

KHALIL ELAHEE

Fibernet et son partenaire l’Electronics Corp of Israel (ECI).  Nous soulignions qu’il s’agit du fournisseur privilégié en solutions de télécommunications pour Tsahal, jouant un rôle crucial dans l’occupation et dans les différentes actions militaires entreprises par l’État sioniste…ECI fait partie de l’appareil militaro-industriel sioniste qui s’exporte de mieux en mieux, fort de son expérience de l’occupation et des efforts de guerre des faucons israéliens.

Au moment où l’Afrique du Sud et l’Irlande, entre autres, ont rappelé leurs ambassadeurs, que des artistes qualifient de ‘génocide’ ce que vivent les Palestiniens et que des manifestations se déroulent en Israël même contre la politique destructrice de Netanyahu, il incombe à notre Gouvernement d’intervenir et de rompre le contrat qui lie le CEB à ceux qui ont le sang sur les mains.

À nos leaders politiques et aux politiciens de tous bords de nous dire aussi comment ils se positionnent sur cette question. Certes, la moralité ne se réduit pas à cette seule question, mais prenons note de ceux qui ont le courage de dire non concrètement à l’oppression israélienne. La paix sera une illusion aussi longtemps que dure l’hypocrisie de nos décideurs.