C’est sous le signe du partage que la Fondation Sir J. Moilin Ah-Chuen a organisé une journée d’activités afin de célébrer Noël pour plus de 150 enfants issus de familles démunies au siège social du groupe ABC, à Port-Louis, samedi dernier. L’aire de stationnement d’ABC Centre et le showroom Nissan se sont ainsi transformés en un espace de jeu où ces enfants de Roche-Bois et Camp-Yoloff, deux faubourgs défavorisés de la capitale, ont pu vivre la magie de Noël le temps d’une journée, et ce grâce à un partenariat entre le groupe ABC, l’association Caritas, le Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois et les forces vives de la région de Roche-Bois et Camp-Yoloff.
Plusieurs activités ont été organisées pour l’occasion, tels du “face painting”, des châteaux gonflables, des jeux, des chants de Noël, un spectacle, une distribution de barbe à papa et de confiseries, ainsi qu’un spectacle de clown. David Ramsay, CSR Manager de la Fondation, a tenu à remercier le comité CSR du groupe, qui, cette année encore, « a démontré le volontarisme qui existe » au sein du conglomérat. « La célébration de Noël avec les enfants démunis est devenue une tradition pour les employés du groupe ABC qui, comme lors des années précédentes, ont fait preuve de générosité en donnant de leur temps pour l’organisation de cette fête et en faisant des dons sous forme de jouets et fournitures scolaires dans le but de redonner le sourire à ces enfants qui vivent, pour la plupart, dans des conditions précaires. »
L’arrivée du Père Noël pour la distribution des cadeaux, non pas sur son traîneau, mais en Jeep Grand Cherokee, a grandement contribué au succès de cette journée. Selon Josiane Chung Fat King, animatrice du Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois, les enfants attendaient cette journée avec impatience : « Le groupe ABC, connu pour son engagement communautaire dans la région de Roche-Bois, leur a permis de partager des moments de joie et de sortir de leur environnement quotidien. »
Les managers du groupe ABC ont joué le rôle du Père Noël. Les enfants de l’orphelinat avaient préalablement écrit une lettre au Père Noël avec leurs listes de cadeaux. Celles-ci ont ensuite été remises aux managers.