CENTRAL CID—VARMAGATE: Me Jaddoo assignée pour audition

Les proches de Mario Jeannot, dont son épouse Geneviève et son fils Florent, intéressent les limiers du Central CID sur les tractations avec la bande à Yatin Varma
Le couple Jeannot en compagnie de Me Bhadain après la comparution devant le Tribunal de Port-Louis hier après-midi

Avec la confirmation de l’inculpation provisoire de Mario Jeannot dans la VarmaGate, l’enquête du Central CID prend une nouvelle tournure. Ainsi, il faudra s’attendre qu’à la conclusion de l’interrogatoire Under Warning du père de l’étudiant agressé par l’ancien Attorney General Yatin Varma lors d’un accident de la route à Sodnac le samedi 4 mai, d’autres membres de la famille Jeannot soient convoqués pour interrogatoire aux Casernes centrales. Toutefois, dans l’immédiat, la version des faits de Me Roubina Jaddoo, dont les services avaient été retenus par la famille Jeannot au tout début, constitue la préoccupation majeure des enquêteurs de la police dans cette affaire qui remontera bientôt à plus de cinq mois.
Mario Jeannot a comparu hier après-midi devant le tribunal de Port-Louis sous une inculpation provisoire de complot en vue d’entraver la bonne marche d’une enquête policière. La Cour n’a littéralement imposé aucune condition pour la remise en liberté provisoire du père de l’étudiant car aucune caution n’a été imposée par la Cour de Port-Louis sauf les frais administratifs de l’ordre de Rs 580.
L’interrogatoire de Mario Jeannot, qui a retenu les services de Me Roshi Bhadain, devra se poursuivre en début de semaine prochaine. C’est ce que laissent entendre des sources policières autorisées. Avec l’étape d’hier après-midi, il existe très peu de chances qu’il dévoile de nouveaux éléments compromettants au sujet des tractations menées par le trio composé de Maurice Allet, ancien Chairman de la Mauritius Ports Authority, Reza Issack, Private Parliamentary Secretary démissionnaire et Yatin Varma, ancien Attorney General.
Ces détails pourraient être versés dans le dossier en vue de la Private Prosecution envisagée par Florent Jeannot contre Yatin Varma dans cette affaire d’accident de la route en date du 4 mai. Des membres de la famille Jeannot étudient également avec leurs conseils légaux l’option de procès en réclamation au civil contre des protagonistes dans la VarmaGate pour des préjudices subis dans cette affaire.
L’interrogatoire de Me Jaddoo est donné comme la prochaine étape de l’enquête du Central CID. Cette avocate devrait être initialement interrogée à titre de témoin. Elle devra être confrontée aux révélations de Mario Jeannot lors de ces trois derniers jours d’interrogatoire au Central CID. L’intérêt de la version des faits de Roubina Jaddoo porte sur les contacts suivis entretenus par Reza Issack à une étape cruciale de la VarmaGate au cours de la première quinzaine de juin dernier.
Mario Jeannot a déclaré au Central CID que Reza Issack, qui avait fait état d’une somme de Rs 1,5 million pour un accord en vue du retrait des accusations contre Yatin Varma à la police, traitait quasi directement avec Me Jaddoo. Celle-ci sera appelée à confirmer les dires au sujet des événements du vendredi 14 juin avec Reza Issack et Yatin Varma l’attendant dans l’antichambre de son étude jusqu’à 19 heures en vue de « drafter l’agreement » concerné.
Mario Jeannot s’est appesanti également sur le fait que lors de ses échanges avec Me Jaddoo, il avait soutenu qu’il n’était nullement question d’accepter les propositions financières formulées par Yatin Varma. D’autres pièces à conviction, comme les enregistrements des caméras de surveillance de l’immeuble abritant l’étude de l’avocate ou encore le répertoire des messages SMS sur le téléphone cellulaire de cette dernière, pourraient également être versés dans le dossier à charge du Central CID. Toute éventuelle coopération de Me Jaddoo avec le Central CID est susceptible d’ouvrir de nouvelles pistes au sujet du complot allégué de principalement Reza Issack et Yatin Varma dans cette affaire.
D’autre part, Le Mauricien a confirmé officiellement que l’épouse et le fils de Mario Jeannot seront également convoqués par le Central CID. Florent Jeannot sera entendu au sujet de sa présence dans l’enceinte de l’écurie Allet du Mauritius Turf Club lors d’une des deux rencontres avec Maurice Allet en vue de régler l’affaire Varma.
De son côté, Geneviève Jeannot aura à fournir des explications au sujet de la rencontre à son domicile de Flic-en-Flac avec Yatin Varma et Reza Issack. L’audition sera axée sur la bouteille de champagne et le livre « Pardonner et oublier » offerts à cette occasion.
Dans l’entourage de la famille Allet, l’on reste sur ses gardes face aux manœuvres de la police après l’épisode Mario Jeannot de cette semaine…