C’est un Vishnu Lutchmeenaraidoo visiblement agacé qui s’est exprimé ce matin lors de la 5e rencontre du Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement, à l’hôtel Maritim, Balaclava. S’il concède que ses propos ont été « un peu violents », ceux-ci, dit-il, étaient nécessaires pour défendre notre  centre financier international. D’autant, poursuit-il, que Maurice a signé plusieurs conventions,…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In