Alors que Maurice n’arrive toujours pas à sortir de l’ornière aux championnats d’Afrique juniors U14-U16, un jeune Seychellois aura crevé l’écran en U14 récemment au High Performance Training Centre de Pretoria (Afrique du Sud) lors de l’événement phare. Il s’agit de Damien Laporte, un joueur très connu de ses jeunes rivaux mauriciens. Il a décroché le titre en U14 garçons en tombant en finale le Nigérian Mickaël Osewa 7-5, 6-4 pour entrer dans l’histoire de son pays.
Là où le tennis mauricien a toujours échoué en de multiples participations tout en ayant recours à diverses expertises étrangères, les Seychelles ont réussi en faisant preuve de réalisme et de conviction. La belle victoire de Damien Laporte a du reste fait le tour du continent et du circuit international.
Mais on constate de surcroît que ce n’est pas la première fois que le tennis de l’océan Indien se retrouve à l’honneur sur l’échiquier africain. Il y a tout juste trois ans au Kenya, Madagascar avait montré la voie en plaçant non pas un, mais deux de ses joueurs sur la plus haute marche du podium, toujours en U14. Andritoavina Ratsimandresy en simple garçons et Randy Randrianasoloson en simple filles avaient signé le premier doublé pour leur pays en plus d’une dizaine d’années d’attente. Il ne reste plus que Maurice à entrer au palmarès…
Pour résumer, Damien Laporte a disposé d’entrée du Tunisien Abderraouf Soussi 6-0, 6-0, puis du Mauricien Christopher Fok Kow 6-4, 4-6, 6-4, avant d’écarter en demi-finale le Zambien Khololwam Montsi 6-4, 6-3. De son côté, le Nigérian Osawa, l’invité surprise de la finale, a éliminé d’entrée la tête de série n°1, le Marocain Younes Adnane, 1-6, 6-3, 6-2, puis le Mauricien Jason Espitalier-Noël 2-6, 6-2, 6-3, et enfin le Kenyan Ryan Ateto Randiek 4-6, 6-4, 6-2 dans le dernier carré.
Jusqu’à l’année dernière, Damien Laporte s’entraînait avec le Français Frédérick Canal. Après quelques tentatives en U12, il remporta la finale de la première étape du circuit ITF-CAT à Petit Camp face à Christopher Fok avant que ce dernier ne prenne sa revanche dans la seconde étape. Le Seychellois fréquentait alors le circuit depuis deux ans.
S’agissant des matches de classement disputés lors de ces championnats d’Afrique, Jason Espitalier-Noël termine 5e en U14 aux dépens de Christopher Fok Kow 7-5, 6-2. En U16, les matchs n’ont pu, semble-t-il, avoir lieu pour cause d’averses. Kenny Ah Chuen devait affronter l’Algérien Youcef Rihane pour les 17-18es places, tandis qu’Anthony Kwok et l’Algérien Mohamed Racim Rahim en décousaient pour les 21-26es places. Fok Kow et Kwok ont chuté au 2e tour dans le tableau secondaire des U16 qui réunissait les 17-32es joueurs.
On ne connaît également pas le classement final de Céline Wan Min Kee et Sarah Introcaso en U14 filles après leur élimination aux premier et deuxième tours respectivement du tableau secondaire (17-32es). Par contre, Zara Lennon se classe 8e en U16 filles après avoir concédé la défaite 1-6, 5-7 face la Zambienne Kaylin Bouwer et contre la Marocaine Oumaima Aziz, 3-6, 3-6. Elle avait perdu au 2e tour (8es de finale) du tableau principal (1er-16es)