Les championnats nationaux d’été de natation disputés de vendredi dernier à hier ont été prolifiques en records. A la piscine du Pavillon, 48 records ont été améliorés au niveau des différentes catégories d’âge. Cette performance d’ensemble illustre ainsi le travail accompli pendant toute cette saison, alors que des nageurs de l’élite tels que Bradley Vincent et Mathieu Marquet ont, à travers cette compétition, obtenu d’autres repères en vue d’autres rendez-vous internationaux tels que le 27e Meeting International de l’océan Indien prévu à l’île de la Réunion dans une quinzaine de jours.
Le premier record a été réalisé au 50 m nage libre, vendredi, par Inès Gebert (CNQB) chez les 11 ans, en 31’’06. Du côté masculin, Bradley Vincent (CAMO) a amélioré l’ancien record détenu par Gaël Adam au 100 m dos (58’’80), en réalisant un chrono de 57’’70, dans la catégorie d’âge des 19 ans. Le jour suivant, il a battu son ancienne marque nationale au 50 m dos en 26’’82. Quant à Mathieu Marquet (CAMO), il a réalisé deux records, chez les 19 ans, au 800 m nage libre (8’47’’34) vendredi et au medley 400 m (4’42 ‘’60), hier. « C’était assez difficile car il fallait enchaîner plusieurs courses mais c’est aussi le but avant la compétition à la Réunion. Je me concentre sur les 100m, 200 m et 400 m nage libre. Le niveau de concurrence était moyen. Pour certaines courses, je me suis retrouvé seul devant et ce n’est pas très motivant. Je remercie mon entraîneur Philippe Pascal, avec qui nous avons fait un bon travail », soutient-il.
Du côté féminin, Camille Koenig (CNSP) a réalisé, à elle seule, huit records dont ceux au 200 m dos, (14 à 19 ans) en 2’25’’52, au 50 m dos (14 ans) en 31‘’95 et au 100 m dos (14 ans) en 1’07’’89. « Ces championnats nationaux demandent une bonne concentration ainsi que l’endurance pour les trois jours. Cela a été un peu mon point faible, ajouté à quelques départs et virages incorrects, mais je suis quand même satisfaite de mes chronos », avance-t-elle. De son côté, Tessa Ip Hen Cheung (CAMO) a amélioré le record au 50 m nage libre (28’’35) chez les 14 ans et celui du 50 m dos (35’’81), chez les 13 et 14 ans. « C’était vraiment fatiguant de nager le matin et l’après-midi, mais il a fallu le faire. Mon objectif est d’améliorer mes virages et mon temps », a-t-elle laissé entendre.
Les autres records améliorés, hier, portent la griffe d’Annah Auckbarallee (29″52-50 m papillon -16 ans), Inès Gébert (35″09-50 m papilon -11 ans), Leeah Foo Sen Fah (2’33″31-200 m 4 nages -13 ans), Ken Tse Pen Ki (34″07-50 m papillon -11 ans) et 2’55″37-200 m papillon -11 ans, Ryan Kok Shun (2’22″97-200 m 4 nages -13 ans) et Oliver Wong Chap Lan (2’39″35-200 m brasse -13 ans).