CHARLES NG CHENG HIN, PASSIONNÉ DE CULTURE CHINOISE : « L’objectif de la fête du printemps est de célébrer la pratique de l’harmonie »

« La plupart des astrologues chinois prédisent une année sombre et pessimiste, comme le serpent d’eau est de couleur noire, la couleur des ténèbres de l’espace, de l’obscurité de la nuit, des eaux profondes, du néant. Ce serpent affectionne l’eau boueuse »

Charles Ng Cheng Hin est un passionné de culture chinoise. Dans cet entretien il explique que le but principal de la Fête du Printemps est la célébration de la pratique de l’harmonie sociale. Il donne également son interprétation de l’année du serpent d’eau qui suit celle du dragon et reconnaît que la prudence est de mise.

Quelles sont les particularités de la nouvelle année qui a commencé dimanche dernier ?
Les pluies torrentielles du 13 février m’amènent à parler de l’année du serpent. Des questions ont été posées s’il s’agit d’une bonne ou mauvaise année. J’ai toujours dit que je ne suis pas un astrologue et que la science de la prévision n’est jamais exacte, et que de nombreux diseurs de bonne fortune ont été discrédités lorsque leurs prédictions ne se sont pas concrétisées. Seul Dieu peut prédire l’événement approprié. Une année peut être bonne pour les uns et très mauvaise pour les autres. C’est une question de relativité. Après, cependant, il faut reconnaître que dans la plupart des familles chinoises, nous avons une coutume annuelle de consulter l’Almanach chinois, de demander l’avis des divinations et de prendre note du message qui nous est donné alors que nous préparons notre programme, que ce soit pour les affaires, les études, la santé et le bien-être général pour l’année à venir.

Après l’année du dragon nous voilà à l’année du serpent…
Je commencerai par le symbolisme du serpent. Le serpent et son signe complémentaire, le dragon, forment ensemble la maison du mystère. Alors que le dragon est le magicien voyant, le serpent est le mystique contemplatif. Le serpent est étroitement associé à des actions secrètes et aux complots, aux scandales et à la corruption. L’expression « long serpent » au sens chinois veut dire « intrigue ». Le serpent est caractérisé par un mélange d’intelligence, de grâce et de cupidité et est associé à la notion de karma. Du côté positif, le serpent est considéré comme le gardien du trésor. En effet, certains Chinois croient qu’il n’est pas bon de tuer un serpent qui entre dans la maison, car il pourrait être le porteur de la bonne fortune.
En ce qui concerne l’année du serpent, c’est le temps de reconsidérer le cours des événements qui ont commencé l’année précédente, durant l’année du dragon. Cela peut signifier qu’on doit prendre ses distances des situations les plus tendues et réexaminer les plans qui s’essoufflent. Il y aura des coups bas et de la méchanceté dans l’air. Cela est dû au fait que cette année sera généralement stable, calme et paisible et du fait que les comploteurs n’auront pas grand-chose pour s’occuper. Il serait imprudent de s’engager dans toute forme d’activité, qui pourrait fournir des munitions aux pourvoyeurs de potins.
L’année du serpent est aussi très dangereuse pour les gouvernements, qui peuvent être renversés, non seulement par la révolution ou les urnes, mais aussi par les machinations de ceux qui sont déterminés à embarrasser les dirigeants. Mais quelles que soient les conspirations politiques, l’année du serpent est susceptible d’indiquer une amélioration de la situation financière.
Sur le plan social, la période est marquée par une sensibilisation accrue en matière de questions liées à l’environnement. Alors que des actions seront entreprises pour protester contre la pollution dans les campagnes, des efforts seront entrepris dans les régions urbaines en vue de l’amélioration des lieux publics.
Generally, it is a time for refinement and artistic progress revealed in fashion by a welcome trend towards grace, elegance, and economy of line rather than the garish, startling polychromes which are often a feature of Dragon-style.

L’année du serpent n’est donc pas de bon augure ?
La plupart des astrologues chinois prédisent une année sombre et pessimiste, comme le serpent d’eau est de couleur noire, la couleur des ténèbres de l’espace, de l’obscurité de la nuit, des eaux profondes, du néant. Ce serpent affectionne l’eau boueuse. Il pourrait être venimeux et être porteur de catastrophes, de changements inattendus, d’instabilité et volatilité. Il peut zigzaguer de manière rapide et agressive et est, par conséquent, imprévisible. Il faut donc être plus prudent que d’habitude et faire attention à la morsure du serpent. Les raisons de cette attitude pessimiste s’inspirent des événements survenus au cours des années du serpent : 1) en 1929 le marché boursier a effectué un plongeon qui annonçait la grande dépression ; 2) en 1941, le Japon attaque Pearl Harbor ; 3) en 1989 les protestations pro-démocratiques de Tiananmen sont marquées par des milliers de morts ; 4) en 2001, le 11 septembre est marqué par l’attentat des Twin Towers à New York… En 2013 on craint une guerre entre le Japon et la Chine, l’écroulement de la zone euro avec la France et l’Allemagne en difficultés financières. On craint également l’apparition de maladies, les risques de santé, les éruptions volcaniques, les inondations, les tremblements de terre et les incendies ravageurs, les accidents de voiture et les accidents en mer ainsi que des noyades.
Il est intéressant de noter que les personnalités suivantes sont nées durant l’année : Mahatma Gandhi (1869-1948), Inde ; Alfred Nobel (1833-1896), Suède ; Abraham Lincoln (1809-1865), USA ; Franz Schubert (1797-1828), Autriche ; Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), Allemagne et l’empereur Kang Xi (1654-1722), Chine. Il fut couronné empereur à l’âge de 7 ans et régna pendant 61 ans.

Vous-même, quelles sont vos prévisions ?
Les matériaux abondent pour faire des prévisions surtout si l’on suit ce qui se passe autour de nous et qu’on connaît la tendance. On ne vit qu’une fois sur terre. Il faut vivre le mieux possible et faire de bonnes actions, être aimable et dire de bonnes paroles. Il faut se soigner, et donner le bon exemple. Toutes les richesses accumulées resteront derrière soi et ne pourront être apportées avec nous. L’homme propose mais Dieu dispose.

Parlez-nous de la Fête du Printemps. Comment est-elle célébrée ?
La Fête du Printemps concerne directement un cinquième de l’humanité, c’est-à-dire 1,6 milliard de Chinois du monde entier et indirectement les autres quatre-cinquièmes. Alors que nous nous concentrons sur les préparatifs, les rites, les coutumes, les traditions et les nombreuses activités associées à la célébration du nouvel an chinois, nous avons tendance à oublier que l’objectif principal de ce festival et sa signification culturelle sont la pratique de l’harmonie sociale. La Fête du Printemps a pour but de mettre l’accent sur notre relation et notre préoccupation avec la nature, notre attitude envers la société, notre respect pour les personnes âgées, notre hommage à nos ancêtres, nos responsabilités et surtout toute notre philosophie de vie.
Le nouvel an chinois est peut-être le seul festival à avoir un nom propre, à savoir les noms des 12 animaux (le rat, le bœuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le singe, le coq, le chien et le cochon) qui ont répondu à l’appel de Bouddha. L’importance des cinq éléments (bois, feu, terre, métal et eau) est également exprimée dans le Festival du Printemps. Ce qui crée un cycle de 60 ans. Donc 2013 est appelée l’année du serpent d’eau, après un an de dragon d’eau agité en 2012.

Comment se prépare cette fête ?
Les préparations commencent dès le 8e jour du 12e mois, juste après le solstice d’hiver, jour de Labazhou. Le festival se termine le 15e jour du nouveau mois lunaire avec la fête des lanternes. Cela permet de mettre en pratique le riche patrimoine culturel que nos ancêtres ont transmis de générations en générations et qui fait que les Chinois sont fiers de leur civilisation millénaire.
Selon l’érudit chinois Ji Xianlin, l’harmonie est le grand don que la nation chinoise propose au monde. Sa culture a un bon mélange, en termes de croyance religieuse, de confucianisme, de taoïsme et de bouddhisme. Cela aide les gens partout dans le monde à respecter, à comprendre, à s’aimer, à cesser les conflits et la loi de la jungle. Je voudrais simplement ajouter que la famille chinoise au Festival du Printemps montre la quintessence d’une société harmonieuse où « mille fleurs fleurissent ».
Nous pouvons nous inspirer du peuple Han. Leur attitude de dur labeur, de persévérance et de beaucoup d’efforts personnels et de sacrifices tout au long de l’année, leur grande patience de vie, leur générosité envers les collègues, leur partage des fruits de l’entreprise et du travail et leur unité à la fin ou au début de l’année sont appréciés et célébrés avec les membres de la famille et les amis.
Par ailleurs, nous sommes toujours en attente de l’ouverture à l’île Maurice de l’Institut Confucius que notre gouvernement a promis il y a de nombreuses années. Cela nous aiderait non seulement à apprendre le chinois mais plus important encore à comprendre la culture chinoise, sa longue histoire, sa philosophie, ses traditions et coutumes dans la ligne formulée il y a cent ans par les fondateurs de la Chinese Middle School, notamment Ng Cheng Hin (mon grand-père), Lai fat Fur et Ven Pin.
Comme c’est le cas pour toutes les grandes fêtes dans le pays, la plupart des familles commencent à nettoyer et laver leur maison et à faire l’inventaire de leurs besoins et des achats potentiels comme un exercice budgétaire. Elles se débarrassent, en même temps, de choses superflues et des éléments qui ne sont plus nécessaires, qu’elles donneront aux familles nécessiteuses. Cette forme d’aide aux plus pauvres de la société est très appréciée.
Elle est pratiquée par l’ambassade de Chine qui chaque année vient en aide aux associations chinoises enregistrées qui font un travail bénévole comme l’enseignement des cours de mandarin gratuits ou la promotion de la culture chinoise. Elle leur donne une enveloppe rouge, en s’assurant que l’argent est versé sur un compte bancaire approprié. Elle s’assure ensuite que l’argent est bien dépensé et qu’il ne va pas dans les poches des individus.
Le regroupement familial, le dernier jour de l’année, est très important. Un grand repas familial est généralement organisé et les aînés distribuent des enveloppes rouges contenant “l’argent de l’année de passage”. En Chine, des millions de gens rentrent à la maison pour les vacances du nouvel an, provoquant d’énormes trafics de voitures, d’autobus, de trains et d’avions dans les aéroports. Les commerces et restaurants sont fermés, alors que les hôtels et les taxis offrent des services limités à un prix plus élevé. J’ai eu la chance d’être dans ma vieille maison de clan familial à Meixian, Guangzhou (Chine), pour le Festival du Printemps l’année dernière. Il pleuvait fortement le premier jour et il faisait très froid. C’était l’année du dragon, l’année de grandes espérances et des promesses pour les Chinois qui considèrent le dragon comme le meilleur signe zodiacal.
 


Séquence des événements traditionnels du nouvel an
Le Festival du Printemps s’étend sur quinze jours. Il se déroule selon les séquences suivantes que nous publions en anglais.
Days as from Solstice (Labazhou-Day). Cleaning and inventory work. Sweeping out the old and welcoming in the new sending off the kitchen god and other divinities. Preparation of cakes and sweets. Decorating the house with new year prints, spring couplets etc.
Day -1 : New Year Eve. Thanksgiving service to God of Heaven and Earth for the close of the year. Family end of year Dinner. Exchange of gifts. Final preparation to welcome the New Year.
Day 1 : New Year’s Day. No cleaning and sweeping in the house, no use of knife. Wear new clothes and shoes. Pay respect to elders. Say sweet words to everybody like Xin Nian kwai le, Tiam Fook Tiam Soo to the elderly, or Gong Xi Fa Cai and avoid negative conversation. Temples and Church service for prayers and to welcome the New Year. Vegetarian meals at home. Visit relatives and friends. The lion visits the house for luck.
Day 2-5 : Beginning of New spring. Worship of God of Wealth. Married women visit natal homes, sweep houses to send off poverty, keep an open house for visiting friends and relatives. Temple divination & forecast for the fortunes of the present year. The lion visits the house for luck.
Day 7 : Birthday of Humanity. Some divinities come back to Earth to be close to mankind. It is a tradition to eat the mix of seven vegetables cooked together. Some call it the brothers and sisters day. It is also the practice of adding one more year to our birthday so that we are always one year older than our calendar age. The lion visits the house for luck.
Day 9 : Birthday of the Jade Emperor, supreme deity of the pantheon of Chinese gods. The descent to Earth of the jade Emperor & other Chinese divinities and their message to followers. The lion visits the house for luck.
Day 15 : The Lantern Festival Day, the end of the festive period. Theatical shows, dances and songs, the dragon dance.
There is no need for me to mention the lion dance, the dragon dance and the acrobatic shows and dances and songs performed by the young ones during the Festival as they are in the menu of the celebrations.
The Chinese are all the time in perpetual search of harmony and I have not even started on the birth (including the choosing of a proper Chinese name), marriage and death which are the 3 most important dates of a person life. And of course of the Feng Shui of their house where again the search and practice of harmony is flagrant and a must.