LE CHATEAU D’AX COUPE DES 3 ANS: Legal Maxim surprend Bolting Cat

Grande première pour Oodith

Quand les grosses pointures marquent le pas, les favoris mordent la poussière et les petites cylindrées en profitent. Cela a été le cas hier où les écuries Rousset et Gujadhur ont fait chou blanc. La grande triomphatrice du 18e acte a été Patrick Merven qui s’est signalée avec un joli triplé, avec comme cerise sur le gâteau la seconde manche du Championnat des 3-ans avec Legal Maxim qui s’est rebiffé à la faveur d’une bonne course tactique. Mais ce Championnat, qui se déroulait sur deux manches seulement, est revenu à Bolting Cat de l’écurie Perdrau, deuxième de l’épreuve d’hier. Nishal Teeha s’est aussi signalé, et ce, de belle manière. Le Mauricien a imité l’écurie Merven en association avec les chevaux de l’écurie Foo Kune et une monte de Rameshwar Gujadhur. Un seul favori, Running On, est parvenu à l’emporter. Notons aussi la bonne performance de l’écurie Serge Henry qui a remporté le mini championnat organisé par le sponsor de la journée.
Vainqueur de la première manche des trois ans sur 1400m, Bolting Cat tentait le doublé dans le Château d’Ax Coupe des 3 ans qui se disputait sur 1600m. Si la forme du représentant de l’écurie Perdrau n’était pas sujette à caution, en revanche, on s’interrogeait sur sa tenue puisque c’était sa première tentative de sa courte carrière au-delà des 1400m. Même s’il a été battu au résultat final, Bolting Cat aura néanmoins démontré qu’il avait les qualités sur la distance puisqu’il fut rattrapé dans la dernière foulée par Legal Maxim qui fut crédité du bon chrono de 1.37.51 sur les 1600m. Bolting Cat tira profit de son bon pas initial et son couloir intérieur pour mener les débats. Makes Me Wonder parvint à se placer dans son dos aux environs du poteau des 900m après avoir évolué en troisième épaisseur sur la partie initiale. Fidelis et Single Tempo, botte à botte, précédaient Kumba-Ya, Sky Link, Wonderlaine et Legal Maxim. Ce dernier entame sa progression dès la descente et ce choix s’avéra judicieux vu que Bolting Cat commença à accentuer son avance à 600m de l’arrivée. Au passage de la route, Fidelis fut le premier à s’avouer vaincu. Makes Me Wonder et Single Tempo étaient également déjà montés au poteau des 400m sans pouvoir revenir sur le leader qui était toujours en main. Legal Maxim contourna le peloton dans la dernière courbe avant de se lancer à la poursuite de Bolting Cat qui avait une bonne marge de manoeuvre. Le gris de l’écurie Merven refit du terrain à chaque foulée, mais on constata qu’il penchait vers l’intérieur. Pegus dut le redresser en quelques occasions et cessa même d’utiliser la cravache sur la fin afin d’éviter d’entrer en contact avec Bolting Cat qui, poussé dans ses derniers retranchements, versa à l’extérieur. Les deux chevaux passèrent le but dans la même foulée, mais la photographie donna raison à Legal Maxim.
La journée avait débuté sur une bonne note pour l’écurie Merven avec Cactus Wolf qui parvint à vaincre le signe indien à sa 35e sortie au Champ de Mars, avec en selle l’apprenti Nitish Oodith qui en profita pour enregistrer la première victoire de sa carrière. Cette épreuve fut marquée par la chute de Sunil Bhundoo sur Bang On Time peu après l’ouverture des stalles. L’enquête des Racing Stewards permit de conclure que le cheval de l’écurie Raj Ramdin n’a pas eu toutes ses chances au départ. Il fut donc déclaré non partant. En ce qu’il s’agit du vainqueur, Cactus Wolf, on peut dire que c’est la patience de Oodith qui a payé au sprint final où il vint rattraper Go Spook sur lequel l’apprenti Marday a probablement démarré trop tôt. Surtout que Cut Master assurait un bon rythme à l’épreuve. Le gris améliora sa position à partir de la descente pour accrocher franchement le leader dans la dernière courbe. Cactus Wolf était, lui, toujours parmi les derniers à 300m de l’arrivée, mais il se montra le plus percutant pour priver Go Spook de la victoire. Une autre enquête fut ouverte après cette course suite à l’objection du jockey de Emninence Grise contre Cut Master pour interférence à 100m de l’arrivée. L’objection fut rejetée, mais la faute fut imputée à Go Spook dont le cavalier fut warned for allowing his mount to shift ground.
Mark Pegus mettait fin à une longue série sans victoire sur Sports Factor qui, muni de ses nouveaux harnachements, montra son meilleur visage à l’issue d’un parcours en or dans la Coupe de l’Ambassade de France. Le jockey de l’écurie Merven profita du manque d’initiative de Cahill et Herholdt dont les montures s’étaient portant montrés plus prompts à l’ouverture des boîtes pour prendre les choses en main après environ 150m de course. Nullement inquiété, Sports Factor put dicter un train de sénateur devant Quickshot qui évoluait à l’extérieur de Frusk. Pardon Me Boy était à l’extérieur de Pick Six qui précédait Jive Talking. Lorsque le représentant de l’écurie Merven accéléra à 700m de l’arrivée, le peloton se rallongea et on voyait que certains allaient y laisser des plumes. Quickshot qui s’était montré ardent sur tout le parcours fut le premier à céder. Frusk mena le peloton de chasse, tandis que Pardon Me Boy se rapprochait en troisième épaisseur dans la courbe, mais aucun des deux ne put inquiéter Sports Factor qui résista à leurs assauts avec assurance.
Doublé pour l’écurie Foo Kune
Si Hail Atlantis était le plus chuchoté dans la course des 1000m, la victoire est finalement revenue à Man Of His Word qui se montra très accrocheur en dépit du fait d’avoir évolué à l’extérieur sur tout le trajet. Il y eut une brève lutte pour le commandement, mais c’est finalement Man Of His Word qui prit la tête, mais il fut condamné à faire l’extérieur par Hail Atlantis qui conserva l’avantage à la corde. Patch Of Blue était troisième à l’extérieur devant Pieces Of Eight, Eskimo Roll, Imperial City, Star Billing et Woodi Allain. Les positions demeurèrent pratiquement inchangées jusqu’à l’entrée de la ligne droite où Patch Of Blue et Eskimo Roll firent sentir le danger à l’extérieur, tandis que la nouvelle unité de l’écurie Allet qui s’était fait de nombreux partisans demeura sans réaction à l’intérieur. Patch Of Blue jeta vite les armes contrairement à Eskimo Roll qui en avait encore sous les sabots et qui grignottait du terrain sur le meneur, donnant l’impression de pouvoir combler tout son retard. Mais c’était sans compter avec la détermination de Teeha qui parvint à puiser dans les réserves de Man Of His Word qui l’emporta d’une tête. Belle fin de course de Imperial City de retour après des ennuis de santé qui termina en force à la corde pour compléter le podium.
Nishal Teeha ne laissa pas passer sa chance pour réussir son doublé de la journée sur Polar Falcon dans The Château d’Ax Coupe des Sprinters où Quiritius, vainqueur de ses deux dernières courses, faisait figure d’épouvantail. Le coursier de l’écurie Rousset il faut le dire, ne bénéficia pas d’un parcours en or cette fois. Dans un premier temps, il dut faire face à la résistance de Raga Muffin pour le commandement avant d’être gêné par Cult Status à mi-ligne droite lorsque ce dernier versa à l’intérieur. Pour cette faute, François Herholdt fut trouvé coupable de careless riding et écopa d’une suspension d’une journée. Geroudis fut également sanctionné par les RS de careless riding pour avoir gêné Azapel peu après le poteau des 1100m, mais il fut mis à l’amende (Rs 30 000). En ce qu’il s’agit du vainqueur Polar Falcon, il suivit longtemps en sixième position côté corde avant de passer à l’offensive dans la dernière courbe. Teeha le lança dans un trou de souris entre Raga Muffin et Azapel, qui fut repris à quelque 75m de l’arrivée vu que l’éventuel vainqueur referma le passage sur lui, avant de remporter son duel face à Herholdt sur Cult Status. Quiritus prit une modeste sixième place.
Teeha réalisait le triplé, et offrait un premier doublé à l’écurie Foo Kune grâce à Polar Falcon qui fit la course de bout en bout. Le cavalier mauricien n’eut pas grand-chose à faire puisqu’il se retrouva vite aux commandes sans avoir à sortir Happy Al de son pas. Nishal Teeha sut doser les efforts de sa monture, et lorsqu’il lança le sprint à 600m de l’arrivée, on savait qu’il aurait une belle carte à jouer vu que son principal adversaire, Torero, était toujours troisième côté corde derrière War Academy. Ce dernier fut incapable de changer de vitesse dans la ligne droite. Torero prit du temps avant de passer à la vitesse supérieure, surtout qu’il dut changer de ligne afin de continuer sa progression sur Happy Al sur la fin, mais le but arriva trop tard pour le cheval de Burke.
La première de La Foce
Chute d’un autre favori, en l’occurrence, Honour In Gold, dans Le Château d’Ax Coupe des Stayers disputée sur 1850m qui était un prélude vers la plus prestigieuse épreuve du calendrier. La Foce, annoncé depuis le début de la saison comme le porte-drapeau de l’écurie Serge Henry dans le prochain Ruban Bleu, mais qui était délaissé vu qu’il ne s’était pas montré à la hauteur de la situation jusqu’ici, renversa les pronostics à l’issue d’une arrivée pointue. Comme attendu, on retrouva Solar Symbol aux avant-postes dès les premières encablures. Teamog vint se placer sur son arrière-main devant La Foce qui suivit tranquillement à la corde. Honour In Gold se retrouva à l’extérieur de Pattaya Beach, tandis que les gris Just Banter et Senor Versace fermaient le cortège. Le rythme s’endurcit dans la descente avec l’attaque de Teamog qui tenta sans doute de profiter de son poids plume pour prendre le large. Cependant, Solar Symbol ne se laissa pas faire et conserva l’avantage à la corde. Surpris dans un premier temps par ce démarrage, La Foce reprit contact avec les meneurs dans la courbe, tandis que Honour In Gold était lancé en épaisseur par Geroudis. Le favori donna l’impression de pouvoir dominer facilement ses rivaux à l’entrée de la ligne droite, mais il pencha sur sa droite et dut être redressé par son cavalier afin de ne pas écraser Solar Symbol qui avait également changé de ligne. Entre-temps, Pattaya Beach se rapprochait vivement côté corde, mais il ne put prolonger son effort jusqu’au bout. En revanche, son compagnon d’écurie La Foce qui avait déjà mis le nez à la fenêtre se montra très accrocheur pour contrer le finish de Honour In Gold.
Running On fut le seul favori à franchir le but en vainqueur hier. En l’absence d’un autre front runner confirmé, cet élève de Shailesh Ramdin put dicter l’allure à sa guise pour réaliser un pillar to post. Druid’s Moon vint se placer sur l’arrière main du favori qui, nullement inquiété, put imprimer un train moyen sur les premiers 600m avant de durcir quelque peu le rythme. Mdansi était troisième côté corde devant Waves Of Winter qui évoluait à l’extérieur de Kickstart. Venaient ensuite Sniper, Fort Noble, Russian Glen, Compendium et Golden Seal. Running On accéléra à la route pour aborder la ligne droite finale avec environ 2L sur son plus proche poursuivant Druid’s Moon sur lequel Michael Cahill avait déjà sorti la cravache, tandis que les autres étaient tout simplement pris de vitesse. Dans la ligne droite, le représentant de l’écurie M. Ramdin versa à l’intérieur, contraignant Druid’s Moon qui penchait, lui-même vers sa droite, de changer de ligne afin de pouvoir continuer sa progression. Le but arriva à temps pour Running On qui franchit le but avec une demi longueur d’avance.

SANCTIONS: Herholdt supendu, Geroudis à l’amende
Deux fautes d’interférences ont été sanctionnées par les Racing Stewards hier après-midi. François Herholt (Cult Status) a accepté sa culpabilité dans la gêne subie par Quiritus dans l’emballage final. Le jockey de l’écurie Mahess Ramdin a déclaré que son cheval possède la fâcheuse habitude de verser à l’intérieur en fin de parcours. Il devait ajouter qu’il avait mal jugé le parcours de sa monture, croyant que celle-ci n’allait pas gêner le cheval de Johnny Geroudis. Il devait aussi dire aux Racing Stewards qu’il préférait une suspension à une amende. Sa requête devait être acceptée.
Johnny Geroudis avait eu à s’expliquer pour un incident qui a eu lieu dans la même course. C’était aux environs du 1100m quand Azapel fut gêné. Le jockey de l’écurie Rousset devait plaider non-coupable. Les Racing Stewards l’ont néanmoins trouvé coupable et ont décidé de le sanctionner d’une amende de Rs 30 000.
Les Racing Stewards ont aussi ouvert une enquête sur la course de Pleasing Dancer qu’avait piloté Kevin Ghunowa. Les parties concernées seront entendues mardi prochain. Une enquête sera ouverte sur la course Quickshot, cheval de l’écurie Mahess Ramdin qui avait comme jockey François Herholdt.
D’autres cas d’interférences seront aussi traîtés mardi matin.