Christina Muneean, la vingtaine, se décrit comme une personne joviale et qui a beaucoup d’humour. “Je garde toujours le sourire même quand je ne me sens pas bien dans ma peau.” Professeur de sociologie, elle aime son travail, qui lui permet de transmettre ce qu’elle a appris. Cette même envie de donner aux autres l’incite à faire du volontariat, notamment auprès de l’ONG ABAIM. “Je donne des cours de rattrapage après les heures d’école. J’aime aider les autres quand ils se retrouvent en difficulté. J’aime également le contact humain.”

Depuis qu’elle enseigne, l’habitante de Rose-Hill s’est découvert une réelle passion pour l’écriture théâtrale. “Je fais des classes de théâtre avec les élèves de mon collège. Cela m’a permis de découvrir que j’aimais écrire des pièces théâtrales.” Ses autres passions sont la marche, qu’elle pratique régulièrement, la musique et la cuisine. “J’aime beaucoup cuisiner des pâtes, à différentes sauces. J’aime également la pâtisserie; je concocte souvent des cakes.”

La boîte à questions

Notre invité a plongé sa main dans notre boîte à questions. Et le hasard lui a imposé ce qui suit.

C’est officiel, le Père Noël existe et lit cette rubrique. Que souhaitez-vous lui demander ?

La paix dans le monde, plus d’entente entre les pays et les communautés et moins de racisme et de discriminations. Plus d’unité partout. Je lui demanderai également de faire en sorte que les gens soient plus conscientisés par rapport à l’écologie. La planète est en train de souffrir. Je pense que, grâce à cette unité, on pourrait faire quelque chose pour sauver la planète. Des campagnes peuvent aider à toucher certaines personnes et tout changer.

Quelle sera votre première action le jour où l’on vous nommera Premier ministre ?

Combattre la violence domestique. Prendre des mesures pour aider les femmes en difficulté. Amender certaines lois, les rendre plus sévères. Il y a beaucoup trop de violences domestiques. Parfois, lorsque les victimes se dirigent vers les autorités concernées, leurs cas ne sont pas considérés. Cela décourage les gens à dénoncer certaines violences, comme le harcèlement moral et verbal.

Au réveil vous êtes du genre à dire “Ayo mama !” ou “Allez hop, allons-y !” ?

Allez hop, allons-y ! Quand on est motivé, on arrive à faire beaucoup de choses, même si la vie semble parfois challenging. Avec de la bonne volonté et un sourire, les choses peuvent paraître moins compliquées. Avec la bonne attitude, on encourage les collègues, les amis et les enfants et on peut les aider à passer une bonne journée.

À quelle occasion sortez-vous le champagne ?

Pour une réussite à des examens pour lesquels on a beaucoup travaillé. Surtout si on ne s’attendait pas à les réussir. Sinon pour un engagement : on est heureux d’être avec la personne qu’on aime et de concrétiser la relation avec pour objectif de construire ensemble un avenir.

Comment définiriez-vous votre pays ?

Mon pays est multiculturel, il englobe différentes cultures. Il est riche par les différentes étapes qui ont forgé son histoire. Nous avons pas mal de beaux endroits à visiter. C’est un pays attirant d’un point de vue touristique.

Aimeriez-vous être membre du Parlement ?

Oui, j’aimerais bien faire partie du Parlement pour pouvoir apporter un plus en partageant mes idées. Apprendre des autres parlementaires et voir ensemble comment on peut améliorer certains secteurs et certains ministères. Ceci pour que la population se sente écoutée, surtout dans les moments difficiles, comme lors des inondations et que des personnes se retrouvent sans maison. J’aimerais être parlementaire pour prendre des mesures adéquates pour rendre moins dure leur situation.

Si vous deviez changer un trait de votre personnalité, quel serait-il ?

Je suis trop organisée. J’aime bien tout planifier. Parfois, les choses ne vont pas dans le bon sens et cela me perturbe. Par moments, je suis déstabilisée. J’ai besoin de me reprendre pour m’adapter au changement.

À quelle personnalité publique confieriez-vous les clés de votre maison pendant vos vacances à la plage ?

Alain Muneean. C’est mon oncle (rires). C’est une personne responsable, le directeur de Terre de Paix. C’est une personne de confiance car il a la charge de diriger une institution pour aider les enfants en difficulté. Il saura très bien s’occuper de ma maison.

Avec quelle vedette de la chanson entamerez-vous un duo ? Et pour chanter quoi ?

Chimène Badi, pour chanter Entre nous. C’est une chanson avec des paroles bien profondes. Cela raconte un vécu et peut être le début d’une nouvelle relation ou une relation passée. En plus, j’adore la voix de cette chanteuse.

Qu’est-ce qu’une belle journée pour vous ?

Se réveiller en bonne santé, pouvoir aller travailler ou passer un bon moment avec la famille à la plage. Prendre le temps d’avoir un moment de partage avec eux, partager sur la semaine écoulée et prendre un bon repas ensemble.