Le Leading Councel de Maurice, Philippe Sands, a terminé sa plaidoirie avec force hier en soutenant que « ni le Royaume-Uni, ni Maurice ne souhaitent être une colonie, totalement ou partiellement ». Sa plaidoirie, faite essentiellement en anglais, comprenait également une partie en français, comme l’avait fait sir Anerood Jugnauth au début de son intervention….

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In