Synopsis
Encore traumatisés par la mort tragique de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne soeur et les très jeunes pensionnaires d’un orphelinat dévasté. Mais ce petit monde est bientôt la cible d’Annabelle, créature du fabricant possédée par un démon…
Ce numéro 2 est en fait une préquelle d’Annabelle de John R. Leonetti, sorti en 2014. Il s’agit d’un deuxième spin-off, d’une deuxième préquelle de Conjuring : Les Dossiers Warren de James Wan (2013), et du quatrième film de la franchise Conjuring. Une saga qui serait inspirée d’une histoire qui serait arrivée aux chasseurs de fantôme Ed et Lorraine Warren dans les années 1970.
Cette fois, le producteur Peter Safran et James Wan ont choisi de faire une origin story à Annabelle et non une suite pour satisfaire les fans qui, après le premier film, voulaient en savoir plus sur la terrifiante poupée.
Dans Annabelle 2, le réalisateur privilégie une peur sourde et diffuse, qui s’imprègne durablement grâce à des effets minimalistes et élégants. La tension monte à mesure que s’égrènent les plans beaux et terrifiants. Même si le dénouement est plus démonstratif, cette poupée maléfique devrait vous donner des sueurs froides.