Cinq premières

Pas moins de cinq chevaux ont remporté leur toute première victoire au Champ de Mars samedi dernier. Magic Jay, qui est passé chez Shirish Narang, s’est imposé de bout en bout dans la première course. Grande première aussi pour Prince Lateral (Rameshwar Gujadhur), qui a dû attendre sa neuvième tentative pour l’emporter sous la selle de Jeanot Bardottier. Ce dernier était associé à la première réussite de Do Be Snappy (Simon Jones). Soweto Moon n’a pas raté l’occasion d’ouvrir son compteur, même si au final sa victoire a été laborieuse. Enfin, Varadiso, le favori de la dernière course, a réalisé le bout en bout pour ouvrir son palmarès. Au niveau des entraîneurs, il n’y a pas eu de doublé lors de la 18e journée, Shirish Narang, Rameshwar Gujadhur, Ramapatee Gujadhur, Jean-Michel Henry, Amardeep Sewdyal, Patrick Merven, Simon Jones et Alain Perdrau ayant tous remporté une victoire. Notons que Gilbert Rousset a fait chou blanc pour la troisième journée de suite, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Ce qui fait que ses poursuivants se rapprochent. Ainsi, son dauphin, Rameshwar Gujadhur, ne compte plus que Rs 473 500 de retard.


Trois à la suite pour Black Tractor
Black Tractor a réussi son pari. Il s’est imposé pour la troisième fois consécutive. Son mérite est d’autant plus grand qu’il a gagné dans une valeur nettement supérieure cette fois. La victoire a été plus difficile certes, mais le plus important est qu’il a ramené sa quatrième victoire 2017 en six tentatives. Ce fils de Captain Al est appelé à prendre la relève d’un certain Nordic Warrior chez Alain Perdrau. Ernie, lui, continue son petit bonhomme de chemin avec une deuxième réussite d’affilée et il se pose déjà comme un sérieux prétendant dans le championnat des sprinters. On attend avec une certaine impatience de le voir être confronté à Blow Me Away dans la classique du sprint, The Princess Margaret Cup.


Didier Hurree doublement heureux
Didier Hurree était un propriétaire particulièrement heureux samedi dernier. Il a connu le rare bonheur de fouler la piste pour aller à la rencontre de deux vainqueurs, et ce, pour le compte de deux différents entraîneurs. Coïncidence ou pas, les deux en étaient à leur première victoire au Champ de Mars. Do Be Snappy (Simon Jones) a été le premier à s’illustrer, avant d’être imité par Prince Lateral (Rameshwar Gujadhur). Signalons aussi le doublé de l’étalon Var, dont les progénitures sont considérées comme de très bons sprinters. Ainsi, cela n’a pas été une surprise de voir Victory Team et Varadiso s’imposer sur 1365m, les deux à l’issue d’une course courue de bout en bout.