Lancée le 28 avril, la Citizen Support Unit (CSU), placée sous la responsabilité du Premier ministre, présente un bilan positif après six mois. Au 31 octobre dernier, le site avait ainsi recueilli 19 768 plaintes, dont 13 841 ont été résolues. La plupart concernaient les prestations sociales et les autorités locales.
Ce bilan des premiers six mois d’opération de la CSU a été déposé au cabinet ministériel par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ce vendredi. Depuis le lancement de ce service, il faisait régulièrement le lien avec les ministères concernés, suivant les relevés des plaintes fournis par l’équipe de la CSU. Le portail a reçu une moyenne de 3 295 cas par mois. Le plus grand nombre de plaintes a été enregistré pendant la période du 28 avril au 31 mai, soit 4 427, et le plus bas pendant le mois d’août, avec 2 724 cas.  
À ce jour, 70% des cas, c’est-à-dire 13 841, ont été résolus. Les cas les plus fréquents sont des manquements au niveau du Social Register Mauritius de la NEF ainsi que des problèmes au niveau des autorités locales. Les cas non résolus jusqu’ici comportent des enjeux plus compliqués, notamment légaux. Dans un cas, les services sociaux ont même dû intervenir pour secourir une personne âgée qui était maltraitée par sa fille. Elle a depuis été placée dans une maison de retraite.
Pour obtenir le travail effectué ces six premiers mois, la CSU a mobilisé 1 000 fonctionnaires, 283 départements, 35 bureaux du CAB et 95 bureaux de poste. Ce sont les circonscriptions de Pamplemousses/Triolet, Grand-Baie/Poudre-d’Or et Quartier-Militaire/Moka qui ont enregistré le plus grand nombre de plaintes. Le profil des utilisateurs démontre que les hommes ont utilisé le portail plus que les femmes, soit 55%. La moyenne d’âge est de 35-44 ans (25,1%) et 25-34 (24,6%).
Les différents ministères et départements du gouvernement ont aussi été appelés à donner des explications au Premier ministre sur les raisons pour lesquels ces cas n’avaient pas été résolus. Parmi, on relève des manquements aux règlements, des « loopholes » dans la loi et des contraintes au niveau des ressources humaines ou du budget.
Pour aider le public à accéder à ce service, 95 Citizen Support Corners ont été aménagés dans les bureaux de poste le 6 septembre. Des IT officers ont été formés à cet effet. Au cours du même mois, une antenne de la CSU a été lancée à Rodrigues, avec la collaboration de la Rodrigues Regional Assembly et de Mauritius Telecom.