CLASSEMENT - CAPITAL DE BASE : Le groupe MCB 17e en Afrique selon The Banker

Le groupe MCB arrive en 17e position en Afrique en termes de capital de base (Tier 1 capital), selon le dernier classement établi par la revue The Banker. Cette même publication, qui vient de rendre officiel son classement mondial des Top 1 000 World Banks, place le groupe MCB au 669e rang mondial au niveau du capital de base.
Le Tier 1 capital englobe, entre autres, le capital souscrit par les actionnaires ainsi que les bénéfices retenus au fil des années par une banque. Il est une mesure de la santé financière d’une banque et est normalement utilisé quand l’institution concernée se voit dans l’obligation d’absorber des pertes sans avoir à mettre fin à ses opérations.
Selon le classement 2017 des Top 1 000 World Banks de The Banker, une publication du groupe Financial Times, le groupe MCB affichait à la fin de l’exercice financier 2015-2016, un Tier 1 capital de USD 1,09 milliard pour se retrouver au 17e rang africain, juste après Capitec Bank Holdings d’Afrique du Sud (USD 1,15 milliard). Le classement africain est dominé par trois banques sud-africaines : le Standard Bank Group (USD 8,63 milliards) à la première place, suivi de FirstRand (USD 6,9 milliards) et Ndbank (USD 4,8 milliards). La Marocaine Attijariwafa Bank (USD 3,6 milliards) se place 4e, précédant la National Bank of Egypt (USD 3,3 milliards). Cette dernière est l’institution ayant réalisé la plus forte progression, son capital de base ayant augmenté de 38,9 % depuis 2016. Elle est également la banque qui a enregistré le retour sur capital le plus élevé au niveau du continent africain avec un taux de 66,9 %.
Commentant la situation en Afrique, The Banker estime que les performances de plusieurs banques régionales ont été affectées par un manque de devises, des risques politiques élevés et la volatilité des monnaies. Les conditions économiques, soutient la publication, ont été « contraignantes » pour nombre de pays africains, qui ont été pénalisés par la baisse des prix des matières premières. Cependant, relève The Banker, cela n’a pas empêché des banques africaines d’améliorer leurs positions dans le classement mondial, et ce, grâce à des stratégies de croissance prudentes et la diversification de leurs modèles d’affaires.
Il est à noter que le groupe MCB est le seul groupe mauricien à figurer dans le classement des Top 25 d’Afrique établi par The Banker. L’Afrique du Sud et le Nigeria parviennent à placer six institutions dans ce classement, alors que le Maroc et l’Égypte sont représentés chacun par quatre banques.
Par ailleurs, dans son récent classement des banques des îles du sud-ouest de l’océan Indien (excluant les Seychelles), la revue Eco Austral indique que c’est la MCB qui, sur la base de ses résultats pour l’exercice financier 2015/2016, arrive en tête avec un produit net bancaire (PNB) de 365 millions d’euros et un résultat net (RN) de 225,1 millions d’euros. La deuxième place est occupée par le Crédit Agricole (PNB de 177,1 millions d’euros et RN de 42,6 millions d’euros en 2015), qui devance dans l’ordre la SBM Holdings (PNB de 158,3 millions et RN de 107,7 millions en 2015), la Standard Chartered Bank-Maurice (PNB de 137,6 millions et RN de 14 millions en 2015) et la Banque de la Réunion (PNB de 100 millions et RN de 20 millions).