Source : http://thecommonwealth.org

Le centre d’accès au financement climatique du Commonwealth – Climate Finance Access Hub (CFAH) – a tenu ce lundi une session d’information présidée par Parasivam Rangan, secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères et Chairman du CFAH depuis octobre 2018. Ces consultations se sont déroulées en présence des ambassadeurs Keith Allan de Grande-Bretagne et Jenny Dee, d’Australie.

Parasivam Rangan a souligné l’objectif du CFAH est de soutenir les pays dans leurs efforts de mobilisation de fonds pour financer les actions sur le changement climatique. Il a ainsi souligné que sur une période de deux ans, un total de 31 projets liées au changement climatique est déjà en cours de réalisation dans les pays bénéficiaires, ajoutant : « Un total de 19 millions de livres sterling de financement climatique a déjà été mobilisé dans différents pays pour des projets spécifiques et environ 285 millions de livres sterling de “climate finance” sont actuellement dans le pipeline. » Selon lui, 33 pays du Commonwealth font face à des défi s eu égard au changement climatique. Le changement climatique, poursuit-il, « est lié à la survie même de la planète Terre ».

De son côté, Bilal Anwar, general manager du CFAH, a évoqué les conclusions du rapport “IPCC Global Warming of 1.5°C”, qui stipule, entre autres, que le réchauffement climatique « is worsening much faster than expected ». Ce rapport souligne aussi que les Petits États insulaires en développement (PEID) et les Pays moins avancés (PMA) sont « in desperate need of support ». Le CCFAH vise à débloquer le financement climatique pour les États les plus vulnérables sur le plan climatique, en ajoutant une capacité stratégique essentielle aux niveaux national et régional. Les petits États, y compris les PEID, les PMA et d’autres pays d’Afrique, sont parmi les plus vulnérables aux effets du changement climatique.

Pourtant, dans la pratique, il leur est difficile d’obtenir des fonds internationaux pour le climat, destinés à appuyer leurs actions. Le CCFAH travaille ainsi avec ces pays pour faciliter leur accès aux sources internationales de financement pour le climat et les aider à renforcer leurs capacités et leur résilience pour faire face aux impacts négatifs du changement climatique.