CLIMATOLOGIE ET INGÉNIERIE : Singapour a l’expérience des pluies torrentielles, a déclaré Navin Ramgoolam

Le Premier ministre Navin Ramgoolam, accompagné des ministres Duval et Bachoo, chez la fi lle de Mme Seebaluck à Canal Dayot hier pour un constat après les inondations de samedi

Le Premier ministre a annoncé qu’il solliciterait l’expertise des pays amis, notamment Singapour, en termes de climatologie et de l’ingénierie. C’était hier après-midi, dans une déclaration à la presse au cours de sa visite de la zone sinistrée de Canal Dayot.
Navin Ramgoolam, chaussé de bottes, est arrivé sur les lieux encore recouverts d’une épaisse couche de boue aux alentours de 16h30. Accompagné du Premier ministre adjoint, Rashid Beebeejaun, des vice-ministres Bachoo et Duval, et d’autres parlementaires, il a rendu une visite à de nombreuses familles qui ont tout perdu lors des inondations qui ont frappé la région samedi. Il s’est rendu au bord de Canal Dayot pour constater de visu l’état des lieux.
« Il y a des gens qui ont tout perdu, y compris les meubles. Nous mettons tout en oeuvre pour les aider. Malheureusement, c’est une calamité naturelle et nous devons réagir. Je saisis l’occasion pour dire une nouvelle fois mes condoléances aux familles des victimes. Je suis content de voir cette chaîne de solidarité parmi les Mauriciens. C’est fantastique ! Il y a beaucoup de gens, y compris le secteur privé, qui se sont manifestés pour aider. C’est très encourageant de voir cet élan de patriotisme », a-t-il déclaré.
Le Premier ministre a annoncé deux mesures immédiates pour voir ce qui peut être fait afin de prévenir une telle situation à l’avenir. « Je regardais les chiffres ce matin et en six minutes, il est tombé 15mm de pluie. C’est un very, very, very heavy shower qui a pris les gens au dépourvu ». « Nou finn pran kontak avek bann pei ami pa an term meteo me en term ingeniri. Souvan le problem se la konstriksyon. »
Le PM a aussi annoncé aussi qu’il demanderait aux opérateurs de téléphonie mobile d’envoyer un sms aux abonnés au cas où il y a des risques de problèmes climatiques. « Ces sms seront envoyés gratuitement aux abonnés ». « Ces deux choses seront faites rapidement », affirme-t-il.
À une question de la presse, il a précisé que le pays ami en question est « le Singapour, un pays qui a l’expérience des pluies torrentielles. »


SAJ : « Où sont passées les Rs 500 000 ? »
Effectuant une tournée hier après-midi à Canal Dayot, sir Anerood Jugnauth, leader du Remake, n’a pu s’empêcher de se demander ce que les autorités gouvernementales avaient bien pu faire concernant les drains à Port-Louis, surtout depuis l’avertissement reçu lors des pluies torrentielles du 13 février dernier. S’adressant aux journalistes présents, il a déclaré : « Mo tann Premyer minis dir ki depi le 13 fevryer Rs 500 000 finn depanse lor bann drin dan Port-Louis. Mo tia kontan kone ki manyer zot finn depans sa larzan la. Parski mo napa trouv naryen nouvo. » L’ex-président de la République a aussi déploré le fait que ces pluies diluviennes aient coûté la vie à 11 personnes.


Xavier-Luc Duval (ministre des Finances) : « Que les experts nous disent ce qu’il faut faire »
« Mes condoléances aux familles endeuillées et de Canal Dayot où les dégâts sont considérables. Ce qui est choquant c’est l’étendue des dégâts ainsi que la violence et la soudaineté de ces inondations. Il s’agit de faire un constat… Que les experts nous disent ce qu’il faut faire pour prévenir d’autres éventuelles situations d’inondations. Mais la priorité est l’aide immédiate aux victimes. Le gouvernement débloquera l’argent nécessaire pour compenser les familles qui ont tout perdu dans les inondations et pour les travaux d’envergure. Outre les fonds du gouvernement je fais un appel aux entreprises pour leur contribution dans cette situation inattendue en leur disant que les fonds du CSR peuvent être utilisés pour les situations d’urgence. C’est la première fois qu’une catastrophe de ce genre s’abat sur le pays et il est un fait que les gens vivent dans la peur, surtout ceux qui habitent près des rivières. Le gouvernement prend au sérieux les événements tragiques de samedi et je donne l’assurance que les travaux qui doivent être faits d’urgence le seront. Il existe une clause dans la Public Procurement Act qui permet au gouvernement d’initier des projets immédiats sans avoir à passer par l’appel d’offres. On peut utiliser cette clause d’urgence. »


Aurore Perraud (députée et PPS des circonscriptions 1 & 4) : « Je ne pourrais jamais oublier ce que j’ai vu »
« J’ai été extrêmement choquée et bouleversée par l’ampleur des dégâts provoquée par les averses de samedi. À Canal Dayot où j’ai passée toute la journée de dimanche j’ai vu une grande détresse. On ne peut rester insensible a ce spectacle de désolation et je ne pourrais jamais oublier ce que j’ai vu sur place. Mais ce qui est positif et réconfortant c’est l’élan de solidarité… J’étais là-bas de 7 h 30 à 18 h 30. J’ai vu un déferlement de personnes, d’ONG, d’inconnus, venant de plusieurs régions du pays pour apporter leur aide de différentes manières. Certains sont venus avec des outils pour le nettoyage et ont mis la main à la pâte. »


Dorine Chukowry (lord-maire p. i ) : « Le nettoyage de la ville bien enclenché »
La municipalité de Port-Louis était à l’œuvre dimanche et hier pour le nettoyage dans tous les quartiers de la ville tout en accordant une attention particulière au centre ville où les dégâts sont les plus marquants. Au bout de cette journée de travail sans relâche, Dorine Chukowry, lord-maire par intérim en l’absence d’Aslam Hossenally qui est en mission à l’étranger, se dit satisfaite du travail abattu. « J’ai déployé tous les moyens qu’il fallait pour le nettoyage des routes et des drains qui est la priorité et les employés ont travaillé jusqu’à très tard… Je suis satisfaite des efforts de tout un chacun à plusieurs niveaux pour remettre la ville debout après la tragédie de samedi. Le service de la voirie était présent dans tous les coins de la ville et les conseillers ont suivi le déroulement du travail. Les conseillers et députés de l’opposition étaient aussi présents à Canal Dayot. J’ai été touchée par la générosité des Mauriciens envers les familles qui ont tout perdu. La municipalité a offert un repas chaud à 400 personnes touchées directement par les inondations. Nous étions aussi hier dans le tunnel où ont péri les personnes pour un moment de recueillement en mémoire des victimes ».


Alain Ah-Vee (Ledikasyon Pu Travayer) : « Lamoitye nou arsiv inn ale... »
Les locaux de Ledikayson Pu Travayer à proximité de Canal Dayot n’ont pas été épargnés. L’eau, qui a envahi le bâtiment en entier, a provoqué des dégâts conséquents tout comme dans les maisons avoisinantes. Tout le mobilier et le matériel informatique de l’organisation ont été submergés par les eaux. Jusqu’à la tombée de la nuit dimanche Alain Ah-Vee, Ram Seegobin et les autres membres de Lalit procédaient encore au nettoyage et tentaient de récupérer certains documents. « Li byen trist seki finn arive, li dramatik. Ena enn mank planifikasion bann minister konserne. Ena enn problem dren kot nou ete ek ena enn miray zist deryer batimen LPT ki ampes delo ale. Se minister lafam ki ti finn konstrir sa miray-la ek nou finn deza fer petition dan landroi ki nou finn anvoy minister Infrastriktir piblik. Me zame pa fin reponn nou. Nou batiman inn inonde samdi, nou finn perdi boukou kitsoz, lamoitie nou arsiv inn al dan dilo », raconte Alain Ah-Vee.

Commentaires

Come on ! It's a wake up call from mother nature to the Authorithies and Government. Stop making fools of ourselves. Thanks God that this pouring down occurred on a Saturday afternoon and mark my word it's only a warning. The worst is to come. So stop Bla Bla Bla as the supreme authority is to be blamed in this sad episode of our history. The government needs to kick away all the incompetent decision makers starting with Baichoo , apply Domah's report in toto + improvement further to the flash flood of 30 Mar , welcome and work on the critical aproach and appeal from the Opposition and individuals like us , work on a priority list for the road infrastructure instead of doing a Goodlands-by-pass which serves only a few vehicles per day. Maybe I'm wasting my time expressing my views but I'm sure this is the opinion of most mauritians. So it's time to wake up and get back to work !

But where are the Mauritian engineers , town planning, architects,

surveyors. Aren't there such potential expertise in Mauritius ???? It

is really high time that they raise up and come forward with quality

work on the ground. What they are constructing here is still foolish

to what is being done in Singapour or even Reunion Island. They do not

have the skillful mindset and extent thought. It is still basic work.

The same reason for the urban planning . They have still a long way to

go !!! Lamentable

Please Gvt in power, if you want to be helpful, get Singaporian experts to diagnose the obsession of your Prime Minister with Singaporian expertise

Admirez moi cette composition, quelle équipe performante grand Dieu.

Le comble c'est que chacun soit plus consterner que son prochain, l'un plus expert que l'autre et surtout ils se chamaillent pour parraitre et etre le plus incompetent de tous. On aura tout vu dans ce maudit pays et seul le Seigneur pourrra nous délivrer.

Enkor p maziné si bizin ajoute commentaire après déclarations nou bane génies national. Pa croyab ca, donc probleme local bizin expertise ingenieur étranger et expertise komen gere cataclysme.

Foutou va, mank ingenieurs mauriciens ou éna tro bokou incompétence? Éna ene boug, pa pe rapel so nom, expert environement, kifér pa prend li kom ministre l'environement. Fou Deva dehors et remplace le Tres Honorable Intellectuelement Limiter par ene panel ingenieur. Bizin arreté avec ca zistwar nomme Ministres et Responsables nou institutions lor base récompense et ethnique. Dommage lepep admirab encore trop souple et immature. Éna beze dan ca pays la.

SINGAPORE SINGAPORE ET SINGAPORE... DIRE LEE HSIENG LOONG VINE PM MAURICE ET NU SEND NAVIN SINGAPORE... ENN BARTER SYSTEM... BOUTADE DE L'ANNEE

etonnant!bizin expert depi singapour alors ki ine pousse mauriciens competent pu alle travail abroad.if those countries are paying a fortune for their consultancy expertise, M. Ramgoolam lui cherche les expertise de M. E.t.une personne qui certes qui a ses competences,mais qui ne connait rien de l'ile en question, etc etc.et bien je suis desole mais ce ministre ,en plus qui est reelus a chaque fois,vous l'avez bien cherchez hein. reveillez vous banne moricien fout ca dehors...sinon encore un drame coumme ca,pu ena emeuble n the country doesnt need that!!

It appears that politicians will never learnt lessons!
They will continue to rely on foreign expertise because they have no listening skills.
Who knows mauritius better and what is the route cause of the flood?
Yes, there was heavy rain.
But what about the 'blocked drains' in Portlouis.

navin arette prend decisions à LARRAGE pose banne vraie question ;eski leur donne permis de constrire ....routes ..maisons...drains ...evacuation eau de pluies les contidons sont reunis pour faire face ? ce pas le tecniciens singapourien si nomme zotte promblems pour fini regles.tu sa banne mengiants dans sa banne ministere la zotte vau a rien .pas vine dire minis et hommes politics opposition ou gouvernement is the same .surtout pas tende ministere de environnement sa acette mini et collaborateur de rentre de comptes mr navine