Une escouade d’enquêteurs de la police se préparait à la mi-journée pour consigner une première déposition de l’ex-Attorney General Yatin Varma. Les policiers devaient se rendre au chevet du suspect à la clinique Fortis-Darné de Floréal. De son côté, Me Anil Banymandhub, psychiatre, a fait un appel pour le respect de son client en tant que patient alors que les premières conjectures voient le jour avec les résultats des premières analyses toxicologiques du Forensic Science Laboratory.
Dans un premier temps, Yatin Varma devait être interrogé sur les incidents se déroulant à son domicile tôt hier matin avant d’être admis en clinique pour « ingestion of toxic substances ». Admis à l’Intensive Care Unit de la clinique, il a subi des traitements nécessaires pendant toute la journée d’hier et les dernières informations sont qu’il devra quitter l’ICU cet après-midi pour se faire admettre en salle pour la suite des observations.
Avec cette première enquête, l’objectif de la police est de déterminer si « Yatin Varma has voluntarily administered himself a noxious substance (pesticide) with a view to killing himself ». Les résultats de laboratoire de l’analyse dans des cas d’empoisonnement devront mettre d’accord les différentes parties s’il y a eu tentative de suicide ou non de la part de l’ancien Attorney General. Certaines sources avancent que le rapport des analyses du laboratoire est déjà prêt alors que les médecins traitants ne sont pas encore au courant de ces résultats.
Entre-temps, les sources médicales autorisées à la clinique Fortis-Darné demandent que les droits de Yatin Varma en tant que patient soient respectés vu « des imprécisions qui circulent au sujet du Medical Journey ». « Il est important que le droit de Yatin Varma soit respecté en tant que patient, qui requiert des soins et des traitements dans la conjoncture », a déclaré le Dr Banymandhub à Le Mauricien.