En attendant le méga projet du ministère des Infrastructures publiques pour les gares du Nord et du Sud de la capitale, les colporteurs seront recasés aux places Decaen et Immigration à compter de janvier 2016. C’est l’annonce faite par le ministre des Collectivités locales, qui dressait un bilan de son ministère cette année avec l’un des dossiers les plus brûlants, celui des marchands de rue. À ce sujet, Anwar Husnoo soutient que bien que le système pour contrôler la situation ne soit pas parfait à 100 %, les autorités ont pu éviter cette année le chaos dans les rues de la capitale…
Le ministre des Collectivités locales affiche une certaine satisfaction concernant les mesures prises pour contrôler la situation des marchands de rue à Port-Louis, telles l’instauration d’un système de badge et le décret de non-hawking zones comme à la rue John Kennedy. Celle-ci a été débarrassée des marchands de rue, avec pour résultat une circulation plus fluide et une sécurité renforcée pour les piétons qui n’ont plus à se frayer un passage sur la route avec les trottoirs désormais libérés. Les colporteurs, pour cette période de fêtes, ont été en effet recasés à la Rue Révérend Lebrun près du bâtiment Air Mauritius.
Mais à partir de janvier 2016, ils seront tous déplacés aux places Decaen et Immigration, a fait comprendre Anwar Husnoo ce matin. Interrogé par Le Mauricien, ce dernier a précisé qu’entre 1 000 et 1 200 colporteurs seront relogés à la Place Decaen et environ 350 à la place Immigration. Il s’agira d’une mesure temporaire en attendant la concrétisation du méga projet des Infrastructures publiques pour la refonte des gares du Nord et du Sud avec des infrastructures adéquates pour accueillir les colporteurs, soit un millier dans chacune des gares. Un premier plan a été préparé et dès la rentrée 2016, les réunions vont s’enchaîner, a souligné Anwar Husnoo. Ce dernier espère que ces deux projets seront une réalité vers mi-2017.
LGA : le projet de loi prêt  à la mi-2016
Le ministre des Collectivités locales, qui dressait un bilan de son ministère, a également annoncé que la caserne des pompiers de la Rue Maillard, derrière la municipalité de Port-Louis, sera délocalisée vers en endroit « plus décent ». Il s’agira de la priorité de son ministère, dit-il.
Après des premiers amendements en avril 2015 à la Local Government Act (LGA), Anwar Husnoo a confirmé que la deuxième phase de ces amendements est en élaboration avec le Bill prêt vers la mi-2016. Cette deuxième phase comprendra une profonde réforme de la loi sur les collectivités locales avec pour objectif de fournir un meilleur service au public. Pour ce faire, Maurice s’inspire des expériences législatives des pays du Commonwealth, tels l’Angleterre, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Les consultations avec les différents stakeholders ont déjà débuté.
Le ministre s’est félicité du travail de collaboration accompli avec le ministère de la Santé et les différentes collectivités locales comme ce fut le cas pour la période de la fièvre dengue en début d’année. « Grâce à la collaboration entre les douze collectivités locales, nous avons pu procéder au nettoyage des rivières, drains et endroits spécifiques afin d’empêcher les proliférations des moustiques », affirme Anwar Husnoo. Son ministère a également introduit une Climate Change Charter avec l’aide du ministère de l’Environnement en vue de déployer des mesures proactives et d’être mieux préparé à affronter les risques que représentent les catastrophes naturelles.
Autre sujet abordé : le remplacement des systèmes d’éclairage actuels dans les villes et les villages qui utilisent des ampoules de sodium et de CFL par le Led Lighting avant l’échéance de 2017. « Une solution plus écologique, plus économique et plus safe », selon Anwar Husnoo. La région de Rivière-du-Rempart sera la première à lancer l’initiative. Il a d’autre part annoncé que le paiement des trade fees aux collectivités locales sera une réalité à partir de janvier 2016.
Le ministre des Collectivités locales a évoqué une liste de projets pour les villes comme pour Beau-Bassin/Rose-Hill avec le démarrage des travaux de rénovation de la phase 2 du théâtre du Plaza pour janvier 2016 et rénovation du marché de la ville. Idem pour la ville de Quatre-Bornes. Anwar Husnoo a parlé de la construction d’un centre omnisports pour Vacoas/Phoenix alors que pour la Ville lumière, la démolition du Forum tient toujours.