Malgré une baisse de 4,4 % de ses recettes d’exportation en octobre 2015 comparativement au niveau atteint pour le mois correspondant de 2014, Maurice est parvenue à réduire son déficit commercial grâce à une réduction de 9,2 % de ses coûts d’importation.
Selon le dernier bulletin mensuel publié cette semaine par Statistics Mauritius sur l’évolution de nos échanges commerciaux, le déficit d’octobre 2015 s’est élevé à près de Rs 6,4 milliards contre Rs 7,4 milliards pour le mois correspondant de 2014. Les données officielles indiquent que les exportations totales ont rapporté légèrement moins, soit environ Rs 8 milliards par rapport à Rs 8,3 milliards en octobre 2014. Il faut noter que les exportations domestiques se sont accrues, passant de Rs 4,8 milliards à Rs 5,6 milliards alors que les réexportations se sont repliées : de Rs 2,5 milliards à Rs 1,6 milliard.
Statistics Mauritius rapporte que la valeur des produits alimentaires (de Rs 2,1 milliards à Rs 2,5 milliards) ainsi que celle des produits manufacturés divers dont le textile et l’habillement (de Rs 2,5 milliards à Rs 3 milliards) ont été en hausse. En revanche, les recettes provenant de la vente de machines et d’équipements de transport ont fortement diminué, passant de Rs 1,4 milliard à Rs 264 millions. Dans le passé, les exportations de téléphones portables constituaient une grosse part des recettes sous cet item.
Au niveau des marchés, les Émirats Arabes Unis, qui représentaient une part importante de nos recettes d’exportation, ne font plus partie de la liste des plus gros acheteurs. La première place est occupée par le Royaume Uni avec des achats de l’ordre de Rs 1,1 milliard, soit une hausse d’environ une centaine de millions de roupies. Le Royaume Uni précède l’Afrique du Sud avec Rs 850 millions (+ Rs 286 millions), les États-Unis avec Rs 796 millions (+ Rs 168 millions), la France avec Rs 791 millions (+ Rs 57 millions) et l’Italie avec Rs 614 millions (+ Rs 338 millions).
Pour ce qui est de nos importations, la facture d’octobre 2015 a atteint Rs 14,3 milliards contre Rs 15,8 milliards pour le même mois de l’année dernière. La baisse se répartit sur différents items : produits alimentaires (de Rs 3,3 milliards à Rs 2,8 milliards), produits pétroliers (de Rs 2,4 milliards à Rs 2,3 milliards), machines et équipements de transport (de Rs 3,5 milliards à Rs 3,1 milliards) et articles manufacturés divers (de Rs 1,6 milliard à Rs 1,4 milliard).
La première place chez nos fournisseurs est occupée par l’Inde avec Rs 2,7 milliards d’exportations. La Grande Péninsule a ravi la tête du classement de la Chine qui a vendu pour environ Rs 2,6 milliards de produits. Puis viennent : la France (Rs 1,2 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 842 millions) et l’Espagne (Rs 464 millions).
Rappelons que Statistics Mauritius a estimé que le déficit de notre commerce extérieur cette année pourrait se chiffrer à environ Rs 79 milliards, soit des exportations et importations de Rs 97 milliards et Rs 176 milliards respectivement. En 2014, le déficit avait atteint Rs 77,3 milliards.