L’Afrique du Sud et Madagascar se démarquent en tant que principaux marchés régionaux pour les produits mauriciens. Pour les neuf premiers mois de 2015, les achats sud-africains et malgaches se sont élevés à Rs 5,2 milliards et Rs 4,2 milliards respectivement, ce qui représente 88,7 % des exportations totales vers le bloc de la Southern African Development Community (SADC).
Le dernier relevé de Statistics Mauritius sur notre commerce extérieur indique une balance défavorable (-Rs 1,2 milliard) avec les pays de la SADC, les importations et exportations s’élevant à Rs 11,8 milliards et Rs 10,6 milliards respectivement. L’Afrique du Sud et Madagascar dépassent largement les Seychelles, troisième marché régional avec Rs 671,5 millions. Au niveau des importations, l’Afrique du Sud reste le premier pays fournisseur, exportant pour Rs 8,2 milliards vers Maurice de janvier à septembre 2015. Les Seychelles se retrouvent à la deuxième place avec Rs 1,3 milliard suivies de Madagascar (Rs 1,2 milliard), de la Tanzanie (Rs 386,8 millions) et du Mozambique (Rs 289 millions). En 2014, le déficit commercial avec la SADC avait atteint Rs 2,6 milliards.
Au niveau du Common Market for Eastern and Southern Africa (COMESA), un excédent de l’ordre de Rs 1,5 milliard a été enregistré pour les trois premiers trimestres, les exportations et importations se chiffrant à Rs 6 milliards et Rs 4,5 milliards respectivement. Madagascar, qui se retrouve également dans ce bloc économique, est de loin le premier marché avec Rs 4,2 milliards, devançant les Seychelles (Rs 671,5 millions), le Kenya (Rs 506,9 millions). Les Seychelles (Rs 1,3 milliard) et la Grande île (Rs 1,2 milliard) sont les principales sources de nos importations du COMESA, constituant un peu plus de 55 % de nos achats. Puis viennent le Kenya (Rs 908,7 millions), l’Égypte (Rs 621,5 millions) et le Swaziland (Rs 258,7 millions).
Au vu de la tendance notée pendant la période janvier-septembre 2015, on peut anticiper une amélioration des échanges avec le COMESA cette année. En 2014, Maurice avait exporté pour Rs 6,9 milliards vers les pays membres de ce bloc d’Afrique australe et orientale, réalisant une balance favorable d’environ Rs 1,9 milliard.