Me Hervé Duval Jr ,président du Bar Council

Après avoir pris en compte les recommandations de la Commission d’enquête sur la drogue, le Bar Council, dans un communiqué, a dit reconnaître « l’urgence et la nécessité » de prendre des actions « rapides et exemplaires » à l’encontre des avocats qui, par leur conduite, pourraient discréditer la profession. Ainsi a réagi le Bar Council ce mercredi 22 août.

Le Bar Council trouve, cependant, regrettable les critiques et les commentaires défavorables, inclus dans le rapport, envers la Bar Association et le Bar Council. De même le fait de ne pas avoir été interrogé quant à ses priorités actuelles ou sur la possibilité d’aborder des sujets de préoccupation touchant l’ensemble de la profession.

La seule invitation reçue de la commission, souligne le Bar Council, était une lettre datée du 16 juin 2017. A travers laquelle la commission indiquait qu’elle « serait heureuse d’entendre toute plainte concernant des membres du barreau concerné par le trafic de drogue et le blanchiment d’argent ».

« À ce jour, le barreau n’a pas de plainte de cette nature« , fait comprendre le Bar Council.

Dans ce sens, le Bar Council a pris note de la création du Task Force chargé d’enquêter sur la conduite de chaque avocat nommé dans le rapport et considère donc qu’il serait « inapproprié » de mener des enquêtes parallèles. Dans la mesure où tout acte illégal prétendument commis par un avocat constituerait nécessairement une violation de l’étiquette.

De même, le Bar Council juge inopportun de se pencher, à ce stade, sur des questions qui seront invariablement soulevées devant la Cour suprême dans le cadre des demandes du Judicial Reivew, annoncées par certains de ces avocats.

Le Bar Council a, de ce fait, l’intention de suivre l’article 13(4) de la Loi qui prévoit qu’il « peut décider que tout membre de l’Association qui a été sanctionné pour une infraction à l’étiquette sera suspendu ou retiré entant que membre de l’Association ».

À cet égard, et compte tenu des conséquences importantes d’une suspension en tant que membre, le Bar Council travaille depuis son élection à l’élaboration de nouvelles règles qui seront prochainement annoncées à ses membres.

COMMUNIQUE OF THE BAR COUNCIL IN RESPECT OF THE REPORT OF THE COMMISSION OF INQUIRY ON DRUGS 22.08.18 by Le mauricien on Scribd