Le Premier ministre Pravind Jugnauth a annoncé devant la presse la mise sur pied par le conseil des ministres d’une commission d’enquête sur la commission d’enquête instituée par la présidence de la République  la semaine dernière avec à la tête Sir Hamid Moollan. Les attributions de cette commission d’enquête ne sont pas encore définitives mais concernent en gros les agissements de la Présidente de la république dans les derniers jours de son mandat. L’utilisation de la carte Platinum de la PEI par Ameenah Gurib Fakim sera également au centre des investigations.

Il s’agit de savoir si la section 64 de la constitution et la section 64 de la Banking Act ont été violés. La commission devra déterminer si la mise sur pied de la commission Moollan a fait l’objet d’un complot et révéler les instigateurs. Finalement elle devra revoir si les lois existantes en la matière sont suffisantes ou doivent être modifiées.

En ce qui concerne les transactions d’Alvaro Sobrihno, le PM, faisant également mention d’une lettre d’accusation qui lui a été adressée, a décidé de confier toute l’affaire à l’ICAC. Ceux qui ont des preuves de leurs allégations sont invitées à s’y rendre pour étayer leurs dires.