Les membres du Mouvement Patriotique (MP) se disent solidaires des syndicalistes quant à la compensation salariale de Rs 150. Le leader Alan Ganoo estime que le gouvernement aurait dû faire un “extra mile” pour ceux au bas de l’échelle. Le MP se dit ainsi solidaire de la classe syndicale, d’où son appel au ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, pour réviser sa position. C’était lors de la conférence de presse du MP, hier après-midi à la municipalité de Port-Louis, largement dominé par des explications quant au vote en faveur du Good Governance and Reporting Intergrity Bill.
D’emblée, Alan Ganoo est revenu sur les prémices de cette loi controversée et a rappellé que le MP a voté pour malgré les imperfections, car le gouvernement a retenu quelques propositions faites par son parti. « Nou ti éna le choix pou voter ek donn nou soutien à la volonté fer rekile corruption ou laisse guet matapan kontigné fer bal. Nou finn soisir soutenir enn la loi dan so cadre legal malgré bann imperfections. Nou finn donc voté malgré tou réserve ki nou ti éna ».
Il a ajouté que le Good Governance and Intergrity Bill est un projet d’une loi radicale qui existe déjà dans plusieurs pays. « Éna pays li finn fonctionner, éna non. Nou espéré li fonctionne de manière juste et efficace et que le Bill donne une leçon en élargissant l’espace parlementaire pour plus de sérénité dans le pays”.
Prenant ensuite la parole, Joe Lesjongard a soutenu que la démarche du MP au Parlement était claire, nette et sans ambiguité, qu’en votant pour la loi, le MP ouvre ses bras aux jeunes car la loi permettra de lutter contre la fraude et la corruption en respectant la démocratie, d’où ce soutien.
Les députés du PTR ayant voté contre, dit-il, devront assumer leurs responsabilités devant le peuple. Il s’est ensuite violemment pris à Paul Bérenger qui s’est toujours dit contre la fraude et la corruption mais qui s’est abtenu de voter. « Kan li dir li amenn enn combat, abé li ti bizin saisir l’occasion. Li pa finn exerce so drwa parlementaire ». Joe Lesjongard s’est par ailleurs dit solidaire des proches des pêcheurs disparus et espère que ces derniers seront retrouvés sains et saufs.
Kavi Ramano a également commenté le Good Governace and Reporting Intergrity Bill notamment sur la procédure civile de la loi qui n’est pas une sanction mais bien une action contre les biens mal acquis.