Destiné aux jeunes de 13 à 26 ans, le concours “Miss Été et Roi D’Été Personality-Beauty Contest 2015”, comme son nom l’indique, considère des atouts autres que physiques. Lors de la finale qui se tiendra le samedi 19 décembre à 10 h au Rabindranath Tagore Institute, le jury portera une attention particulière à diverses capacités, dont certaines développées durant les formations dispensées en prélude de l’événement.  
« La beauté d’une personne émane de sa personnalité »,  témoigne Youdish Bhunjun, vice-président de l’Organisation Miss Roi Été (OMRE). Dans ce même esprit s’inscrit “Miss Été et Roi d’Été 2015 Personality-Beauty Contest”, un concours de beauté-personalité ouvert aux jeunes de 13 à 26 ans, dont la finale est prévue ce samedi 19 décembre de 10 à 15 h à l’Auditorium du Rabindranath Tagore Institute, Pamplemousses. « Lors des sélections, nous n’avons pas considéré la taille, le niveau d’éducation, la religion, la caste, l’orientation sexuelle et le statut social », fait ressortir l’OMRE, qui a collaboré avec le National Youth Council et le ministère de la Jeunesse et des Sports pour l’organisation de l’événement.
“Miss Été et Roi d’Été 2015 Personality-Beauty Contest” estime ainsi d’autres aptitudes et vise à développer les capacités interpersonnelles des participants à travers des formations dispensées, et ce en leur permettant, entre autres, de se découvrir eux-mêmes et d’améliorer dès lors leur talent dans différents domaines. « À travers cette démarche, nous souhaitons aider à développer une jeunesse dynamique et des citoyens responsables », témoigne Youdish Bhunjun.  
Des 82 demandes reçues de diverses régions de l’île, des préliminaires tenues du 14 au 21 novembre ont eu raison de nombre de ces jeunes. En effet, pour la finale, seules 13 filles et neufs garçons ont été retenus. Ces finalistes ont ensuite eu accès à un camp résidentiel de trois jours au Youth Centre de Rivière-du-Rempart, où ils ont été soumis à des mini-concours. « Les titres acquis par les participants durant ces épreuves leur permettront d’accroître leur savoir et de viser plus haut pour la finale », fait ressortir un communiqué. Durant ces trois jours, les finalistes ont également eu accès à différentes formations ayant comme but de leur faire découvrir et développer leur propre talent. Aussi, des cours de mannequinat, allant du maquillage à la marche sur les catwalk, leur ont été dispensés. Ces jeunes ont notamment dû faire preuve d’esprit d’équipe et ont ainsi été offerts l’occasion d’améliorer leurs talents de communication. « Tous ces ingrédients les ont aidés à construire et solidifier leur personnalité », fait ressortir l’OMRE.
Le public est invité à venir en nombre soutenir les finalistes lors de la finale. Car suivant un vote de l’assistance, le titre de “Public Vote” sera remis à une fille et un garçon. « La population doit croire en notre jeunesse et l’encourager dans de telles activités, qui les aident à se développer », conclut Youdish Bhunjun.