CONCERT - LE 15 MARS À PETITE RIVIÈREb : Tablatronic de Subhash Dhunoochand

Sa dernière visite remonte à 2013. Subhash Dhunoochand, tabliste d’origine mauricienne établi à La Réunion, se prépare pour un nouveau partage musical, le 15 mars, à Le Phare Kiltir Loft, Petite Rivière. Une visite qui s’inscrit dans la tournée 2014-2015 de son Tablatronic Moksha Project. Entre ses récentes compositions electro-world ou ses improvisations des plus surprenantes, Subhash Dhunoochand est convaincu qu’il séduira.
Le concert de Subhash Dhunoochand à Maurice sera une nouvelle escale du long voyage de Tablatronic à travers les différentes cultures sonores et spirituelles. Les représentations s’enchaînent, mais chaque rencontre avec le public est différent. Selon le percussionniste, “Tablatronic est un projet de musique fusion où tout le monde peut s’identifier à un style. Mélanger toutes ces musiques peut paraître audacieux et inapproprié, mais le résultat montre bien que le langage de la musique est universel. Je veux que mon public comprenne le message d’amour, de tolérance, de paix et de non-violence.”
Il souhaite que chaque personne puisse vive ce concert du 15 mars comme une traversée, avec, au bout du chemin, la libération : “Ce temps sur scène sera une belle débauche d’énergie, une décharge électrique d’une heure et trente minutes, avec beaucoup de générosité. Mon énorme appétit d’improvisation et de création sera mis en lumière.”
Le Tablatronic Moksha Project est une rencontre musicale multiculturelle servie par des compositions originales illustrées par des images vidéo. On peut y apprécier des sonorités venues d’Afrique, d’Inde, du Japon, ainsi que des touches electro ou jazzy.

Rendre les gens heureux.
Subhash Dhunoochand ne laisse personne indifférent. Il réussit toujours à créer la surprise par son talent, mais aussi par son état d’esprit, sa modestie et sa simplicité. Doté d’une remarquable technicité et d’un sens inné de l’harmonie, l’artiste s’en explique : “La rythmique que j’applique n’a rien d’exceptionnel. Elle existe depuis la nuit des temps. En fait, les tambours n’étaient pas seulement utilisés dans les temples; ils servaient également à envoyer des messages, notamment de paix et de guerre. Les percussions ont toujours possédé une force millénaire. C’est ce qui m’inspire pour Tablatronic.”
Son père, Balram, était un grand chanteur bhojpuri et de morceaux de Bollywood. Enfant, Subhash Dhunoochand a côtoyé des musiciens, notamment des percussionnistes. Ils venaient chez son père pour jouer, écouter de la musique ou tout simplement en parler. Il a donc grandi en les écoutant et en les observant. Cela a éveillé chez lui une passion pour la musique et le tabla. Le musicien se souvient encore de son émerveillement lorsqu’il accompagnait son père dans tous les mariages hindous où il y avait des concerts.
Sa rencontre en 1998 avec le grand maître du tabla, Pandit Sudhir Kumar Saxena, l’a profondément marqué. “Je ne faisais pas qu’apprendre la musique. Je la vivais au quotidien comme une expérience spirituelle. La musique a le pouvoir de rendre les gens heureux. Il y a une force en la musique, qu’il faut écouter avec son esprit et son cœur. Je suis ravi de la transmettre aux spectateurs.”

Billets
Le concert de Subhash Dhunoochand est organisé par le label Vocalis. Rendez-vous à partir de 18h à Le Phare Kiltir Loft, Petite Rivière. Les billets sont disponibles en prévente à Rs 150 (adulte) et Rs 100 (enfant), et seront également vendus à la porte à Rs 300. Réservations : 57-96-95-89.