CONCOURS — PWC NEXTGENFACTOR : L’African Leadership College remporte l’édition 2017

L’équipe “Cracker Jacks” de l’African Leadership College posant en compagnie d’André Bonieux (extrême gauche) et de Michael Ho de la firme PwC

L’African Leadership College, institution d’enseignement supérieur basée à Pamplemousses et représentée par l’équipe “Cracker Jacks”, a remporté l’édition 2017 de PwC NextGenFactor, une compétition destinée à déceler de jeunes talents dans différents domaines.
Composée d’Adanna Ikeliani du Nigeria, d’Éric Maingi du Kenya, de Philipo Mollel de la Tanzanie et de Zibusiso Mtunzi du Zimbabwe, “Cracker Jacks”, l’équipe victorieuse, a remporté un prix de Rs 200 000 ainsi qu’un stage au sein de la firme PwC, organisatrice de la compétition. Celle-ci consistait à présenter un cas d’étude d’une entreprise et à venir soutenir devant un jury les points de vue avancés dans ce cas d’étude. Le jury était composé d’Aisha Allee, fondatrice et présidente de Blast Burson-Marsteller, d’Andrew S. Milton, Chief Operations Officer (COO) de Constance Hotels, Resorts & Golf, et de Vishnee Payen, Group Sustainability & Corporate Social Responsibility Manager de LUX* Resorts & Hotels.
Ouverte aux étudiants des institutions d’enseignement supérieur et de formation professionnelle de Maurice, et aux Mauriciens étudiant à l’étranger, la compétition NextGenFactor a vu la participation de 501 étudiants de différentes institutions tertiaires du pays répartis en 106 équipes, dont cinq de l’étranger et quatre mixtes (de Maurice et de l’étranger). PwC a reçu un total de 82 rapports avant d’effectuer un premier exercice de présélection en interne. Ainsi, dix équipes avaient été retenues pour présenter leurs solutions et défendre leurs idées.
La compétition, indiquent les organisateurs, a été intense. Les équipes finalistes ont toutes présenté des dossiers bien ficelés. Mais ce qui a fait la différence pour l’équipe victorieuse face au jury, c’est la prestation de ses représentants lors de la finale du 6 novembre dernier au Hennessy Park Hotel, à Ébène. « Les équipes finalistes n’ont certainement pas démérité. La compétition a été plus soutenue cette année, et ce sont les petits détails qui ont fait la différence », a souligné Michael Ho Wan Kau, Human Capital Partner chez PwC, dans un communiqué de presse. 
« L’initiative de PwC NextGenFactor a été une formidable aventure qui nous a non seulement permis d’apprendre en travaillant sur le cas d’étude, mais surtout de grandir. Cela a été une expérience enrichissante pour chacun de nous », affirment les membres de l’équipe victorieuse. Le premier runner-up de la compétition est l’équipe “Prima Facie” composée de cinq étudiants en droit à l’Université Panthéon-Assas Paris II, basée à Médine. Elle a obtenu un prix de Rs 40 000. Le deuxième runner-up est l’équipe “Actuarial Beasts”, comprenant des étudiants inscrits pour des études actuarielles à l’Université de Maurice. Elle a obtenu un bon d’achat de Rs 10 000.
Cette deuxième édition de la compétition était aussi ouverte à ceux suivant une formation professionnelle à plein-temps à Maurice (par exemple CFA, ACCA, ACA, etc.) et aux Mauriciens inscrits dans une université étrangère. Le cas d’étude cette année était articulé autour du « Integrated Reporting » au sein d’une entreprise fictive du secteur hôtelier ayant des opérations dans les îles de la région et des objectifs de diversification de ses services.
Félicitant les participants, André Bonieux, Senior Partner de PwC Maurice, s’est réjoui que trois institutions différentes aient concouru pour la finale. Pour lui, c’est un signal fort pour le monde universitaire mauricien et pour le pays qui veut se positionner comme un Education Hub dans la région.