Ibrahim Koodoruth (sociologue) : « L’enfermement, c’est un aspect qu’il faut apprendre à gérer » À l’exception des cas flagrants dénoncés, la grande majorité des Mauriciens ont passé les premiers jours de confinement national, le COVID-19 oblige, « comme de bons enfants» :  c’est-à-dire, à la maison, avec les enfants, à s’affairer dans la cuisine (surtout), mais également dans le…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In