CONFLUENCES 2013 : Ameerah Arjanee lauréate du Prix de poésie Point Barre

Ameerah Arjanee et Aquiil Gopee aux côtés d’Ananda Devi samedi dernier au Salon Confluences à Pailles, à la remise du Prix de poésie Point Barre

Ameerah Arjanee a reçu le prix de poésie Point Barre 2013 pour The Temple. C’est l’auteure mauricienne Ananda Devi qui a remis le prix à la jeune lauréate, samedi dernier lors d’une cérémonie organisée au Salon international du livre Confluences 2013 à Pailles.
Ce prix ne vient pas révéler un talent mais le confirmer, a affirmé Yusuf Kadel lors de la cérémonie. Il faisait parti du jury aux côtés de Alex Jacquin-Ng, Umar Timol et Michel Ducasse. The Temple a été primé pour « sa maturité, sa sensibilité et sa lucidité qui a fait forte impression », fait ressortir le rapport du jury de Point Barre. Le texte sera publié dans le prochain numéro de Point-Barre.
La jeune lauréate n’en est pas à sa première publication ni à sa première reconnaissance littéraire. En 2011, son recueil de poèmes, To the universe, est publié dans la revue littéraire, L’Atelier d’écriture éditée par l’écrivain mauricien Barlen Pyamootoo. Sa plume a aussi été saluée par le Foyle poetry award et plus récemment par le Dorothy Sargent Rosenberg Poetry Award.
Avec ce prix, Ameerah Arjanee décroche un voyage culturel à Paris offert par la cellule Culture et Avenir du Bureau du Premier ministre. L’équipe de direction de Point-Barre indique toutefois que les modalités de ce voyage restent à être définies.
Le jury a accordé à l’unanimité une mention spéciale du jury à Aquiil Gopee, âgé de 15 ans. « Son talent est jugé particulièrement prometteur », souligne le jury.
La prix poésie Point Barre pour la jeunesse a été lancé le 1er décembre 2012 et s’adressait aux Mauriciens âgés entre 15 et 20 ans. La date limite pour l’envoi des textes était fixée au 15 février 2013.
À l’issue de la cérémonie de remise des prix, la jeune Lisa Ducasse a donné une belle lecture de cette poésie.