Ils en sont convaincus au sein du MMM : « Ceux qui ont tourné le dos au parti s’en mordront les doigts ». C’est ce qu’ont exprimé Reza Uteem, Veda Balamoody, Satish Boolell ainsi qu’Ajay Guness lors d’un congrès nocturne des mauves, ce jeudi 30 août au collège Renaissance à Curepipe.

« Nou lafors se nou linite », ont-ils relevé après la vague de démissions qui a touché le parti. Les différents orateurs ont insisté sur le fait que « le MMM se présentera seul aux prochaines élections », souhaitant ainsi écarter les différentes rumeurs d’alliance qui circulent en ce moment.

Paul Bérenger, le leader du parti, a, lui, mis l’accent sur « la force du mouvement » qui, dit-il, « ne s’est pas affaiblie malgré la décision de certains de quitter le navire ».

Plusieurs membres et sympathisants du MMM ont fait le déplacement dans ce bastion qui a connu de nombreuses démissions il y a quelques semaines. Hier, les membres du MMM étaient en déplacement au No 4, circonscription qui a aussi récemment connu des départs.

Rendez-vous est donné demain à Vacoas pour un autre congrès nocturne.