Le groupe MCB, par le truchement de MCB Equity Fund, fait son entrée au capital de Partnering Technologies, société française oeuvrant dans l’impression high-tech et la robotique. Partnering Technologies est dirigée par le Mauricien Ramesh Caussy, inventeur du robot purificateur d’air Diya One qui a été présenté à la conférence de Paris sur le climat (COP 21).
« Nous avons saisi l’opportunité d’investir dans une jeune entreprise innovante qui oeuvre dans un secteur d’avenir et qui nous démontre, à travers Diya One, sa volonté d’améliorer notre environnement. C’est aussi une façon pour nous de soutenir un fils du sol qui met en avant le génie mauricien sur le plan mondial », déclare Pierre-Guy Noël, Chief Executive du groupe MCB dans un communiqué annonçant la participation financière de MCB Equity Fund. Le Chief Executive de Partnering Technologies, Ramesh Caussy, s’est également réjoui de l’investissement réalisé par MCB Equity Fund. « Je ne pouvais imaginer un développement international sans que Maurice fasse partie de l’équation et bénéficie de mes modestes contributions. Ce premier pas est fait avec la prise de participation de la MCB qui est acteur de choix du pays et qui va nous permettre de rayonner sur le proche continent à partir de ma terre natale. »
Alors que sa commercialisation est prévue au premier trimestre 2016, Diya One, indique la MCB, a déjà séduit le ministère français de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. « Diya One est le premier robot neuro-inspiré qui prend soin des environnements intérieurs. Capable de naviguer de façon autonome dans différents lieux de vie, il purifie l’air, gère la consommation d’énergie et effectue de la télésurveillance. Surnommé « le R2D2 du climat » par les médias en raison de sa ressemblance au mythique robot de Star Wars, Diya One a comme fonction principale l’analyse et la dépollution de l’air dans des endroits variés (bureaux, écoles, musées, centres commerciaux, maisons…). Doté d’un écran tactile, d’une caméra panoramique, d’une vingtaine de capteurs à ultrasons (pour éviter les collisions), Diya One est capable de se déplacer silencieusement pour mesurer la température, la concentration en CO2, de détecter les particules fines ainsi que les composés volatils. Le tout lui permettant de filtrer l’air avec une précision redoutable », explique le communiqué du groupe bancaire.
Partnering Technologies a été fondé en 2007 par Ramesh Caussy, originaire de Camp Yoloff et qui a passé la majeure partie de sa vie en France. Il a notamment travaillé à des postes de création et de lancement de nouvelles technologies pour 3Com, Alcatel et Intel avant de lancer sa propre entreprise. Docteur ès sciences de l’École polytechnique, et titulaire de différents Masters, Ramesh Caussy a jusqu’à récemment enseigné à l’École polytechnique, HEC, ESCP Europe et l’ENSEA. Il est depuis peu porteur de la Chaire Ensimag-LIG en Robotique de Services et Éthique, où il y concentre ses activités académiques. Il est également administrateur du MEVO et président du comité mondial Sciences et Technologies de GOPIO International.
Par ailleurs, lancé en 2005 avec un capital de USD 100 millions, MCB Equity Fund, sous l’égide de MCB Capital Partners (filiale de MCB Capital Markets), a pour objectif d’investir dans des sociétés qui disposent d’un fort potentiel de croissance. « Sa participation dans le capital de Partnering Technologies est logique puisque l’avenir de la robotique est très prometteur. Longtemps réservée au secteur industriel, la robotique cible de plus en plus les entreprises et les individus. Dans un rapport publié en mai 2015, Business Insider estime que le marché des robots destinés aux bureaux et maisons pèsera USD 1,5 milliard en 2019 », annonce la MCB.