Les membres des délégations du Changi Airport de Singapour auront dès demain une session de travail avec les représentants d’Air Mauritius afin de peaufiner leur stratégie dans le cadre de la mise en place du corridor aérien entre nos deux pays. Selon des sources bien informées, il s’agira en premier lieu d’identifier les villes auxquelles la partie mauricienne souhaite accorder priorité dans le cadre de sa campagne de promotion touristique et commerciale.  
Changi Airport accueille annuellement 54 millions de voyageurs, dont 8 millions en provenance de Chine. Les Maldives utilisent cette plateforme pour attirer quelque 200 000 touristes chinois chaque année. Les autorités mauriciennes estiment pouvoir également attirer un nombre croissant de touristes chinois en utilisant la même plateforme.
Dans ce contexte, la MTPA aura des discussions avec les représentants du Changi Airport Group et du Singapour Tourism Board durant leur séjour chez nous. Ces derniers en profiteront également pour organiser un séminaire sur le thème “Visit Singapore with Air Mauritius”, qui se tiendra à l’hôtel Labourdonnais jeudi matin. On s’attend à ce que tous les opérateurs de l’industrie touristique mauricienne, dont les agences de voyage, tour-opérateurs et hôteliers, soient présents à cette occasion.
Concernant le continent africain, Air Mauritius a déjà identifié trois pays prioritaires, à savoir la Tanzanie, le Mozambique et la Zambie, pour intégrer le corridor aérien Maurice-Singapour. Par ailleurs, les discussions concernant le partage de code sur les destinations où Singapour Airlines et Air Mauritius opéreront conjointement en Asie, en Australie, en Indonésie ou ailleurs sont en cours.