Costa Concordia : deux nouveaux corps retrouvés dans l'épave

2 nouveaux corps retrouvés. Deux nouveaux corps ont été retrouvés dans l'épave du Costa Concordialundi. "Nous avons retrouvé les corps de deux femmes sur le pont numéro 4, près de l'internet café. (...) Les familles des deux dernières ont été déjà prévenues", a indiqué le commissaire du gouvernement en charge de la catastrophe, Franco Gabrielli, au cours d'une  conférence de presse sur l'île italienne du Giglio, où le Concordia a fait naufrage il y a dix jours. Le responsable a précisé que le bilan des victimes s'élevait à 15 personnes. A propos des recherches des disparus, il a souligné qu'elles sont "menées dans des zones de plus en plus complexes, au milieu de substances en décomposition, de pans d'ameublement".
Feu vert au début du pompage. Le responsable a également annoncé lundi avoir donné le feu vert pour le démarrage du pompage du carburant du navire.  Il a souligné devant la presse que les autorités ont pu vérifier que le navire est "stable", qu'"il n'y a pas de risque qu'il glisse vers les hautsfonds", ce qui "permet d'agir sur les deux fronts", la recherche des corps et le vidage des cuves du Concordia, remplies de 2.380 tonnes de mazout. Ces activités et celles de recherche de la vingtaine de personnes encore considérées comme manquant à l'appel sont "absolument compatibles".Selon un responsable technique intervenu devant la presse, le pompage peut commencer "immédiatement". Il devrait durer 28 jours sans interruption. Il pourrait commencer dès mardi. Pour les faciliter et éviter une pollution des eaux autour du navire, les secours sont aussi en train de commencer à prélever les déchets trouvés dans l'eau.
 
Le capitaine n'était pas sous l'effet d'une drogue. Francesco Schettino, le commandant du paquebot Concordia qui a fait naufrage près de l'île italienne du Giglio il y a dix jours, n'était pas sous l'effet d'une drogue, ont affirmé lundi les médias italiens citant des résultats d'examens médicaux confirmés par son avocat. "Il n'y a jamais eu aucun doute sur le résultat négatif de ces tests", a commenté son avocat Bruno Leporatti, selon la même source. Francesco Schettino est accusé d'homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire. Après trois journées en prison il a été libéré mardi dernier et assigné à domicile.