Un nouveau corps a été retrouvé dans l’épave du Concordia, échoué près de l’île italienne du Giglio depuis son naufrage il y a neuf jours, a annoncé à l’AFP une porte-parole de la protection civile, ce qui porte à 13 le nombre de morts.
«Les plongeurs des pompiers ont trouvé le corps d’une femme sur le pont numéro 7 vers la poupe, dans la partie submergée» du navire de croisière, a indiqué Francesca Maffini, en précisant que la femme «portait un gilet de sauvetage». Le corps a été trouvé vers 15h20 (14h20 GMT) à 10 mètres de profondeur et n’a pas encore été identifié.
«Encore 21 personnes à rechercher»
Pour le moment, seuls huit corps ont été reconnus, ceux de quatre touristes français, un Italien, un Espagnol, un Allemand, un Hongrois. Selon le préfet Franco Gabrielli, commissaire spécial du gouvernement chargé de superviser l’urgence liée à la catastrophe, une Hongroise non enregistrée dans la liste des personnes embarquées est réclamée par sa famille.
«La famille dit qu’elle se trouvait à bord avec un membre d’équipage et qu’elle a appelé quand elle était sur le bateau», a-t-il indiqué dimanche lors d’un point presse sur l’île du Giglio, en estimant qu’il fallait «l’ajouter à la liste des disparus» et considérer qu’«il y a encore 21 personnes à rechercher».
Après avoir percuté un rocher, le Concordia, qui effectuait une croisière en Méditerranée, a fait naufrage dans la nuit du 13 au 14 janvier avec plus de 4.200 personnes à son bord, dont 3.200 touristes et un millier de membres d’équipage.