Hector Espitalier-Noël, CEO d’ENL, posant aux côtés de Sunil Benimadhu, CEO de la Bourse de Maurice et de Dipak Chummun, Vice-Chairman du SEM

La Stock Exchange of Mauritius (SEM) a organisé une cérémonie pour marquer le “listing” d’ENL Ltd en Bourse le 23 janvier. Selon Sunil Benimadhu, CEO de la SEM, le groupe ENL est bien positionné pour rejoindre l’indice SEM-10 dans deux mois.

Le groupe ENL compte 4 000 actionnaires et il est étroitement lié à l’histoire économique de Maurice, dira Sunil Benimadhu de la SEM. ENL a aussi contribué de manière significative à la phase de transformation du pays, passant d’une économie de monoculture axée sur le sucre à l’une des « leading diversified frontier economies of the world ». Le CEO de la SEM a poursuivi en indiquant que ENL devrait continuer à miser sur la plateforme compétitive que représente la Bourse de Maurice afin de lever des fonds pour soutenir son expansion future. Il a expliqué que depuis 2010, la Bourse avait permis à des entreprises de lever des fonds totalisant Rs 226,8 milliards pour financer leur expansion.

Hector Espitalier-Noël, CEO du groupe ENL, a lui expliqué que le groupe avait grandement contribué à développer le pays, au fil des ans, étant actif dans des domaines variés allant du tourisme, à l’immobilier, en passant par l’agro-industrie, la Fintech, la logistique, le commerce, l’investissement et le secteur manufacturier. ENL dispose aujourd’hui d’une force de frappe de plus d’une centaine de compagnies, dont Ascencia, Axess, Nabridas, ENL Agri, ENL Property, New Mauritius Hotels, Swan, Moka City, Rogers, Velogic et VLH. Il a rappelé que le groupe est coté en Bourse depuis les débuts de la Stock Exchange of Mauritius, en 1989. « Nous avons été parmi les toutes premières entreprises à utiliser l’instrument boursier pour ouvrir notre capital et diversifier notre actionnariat» , a-t-il rappelé.

Le CEO d’ENL a expliqué que le groupe « a été et reste un précurseur » dans la construction de l’île Maurice moderne, répondant à ses besoins de croissance avec un esprit d’entreprise et un cœur patriotique. « Nous avons une vision à long terme et cela nous a servi, notamment pour tracer la voie des développements immobiliers qualitatifs qui ont conduit à des augmentations significatives de la valeur des propriétés développées, dépassant nos propres attentes. »

Hector Espitalier-Noël a souligné que l’année dernière « le groupe a généré un chiffre d’affaires de plus de Rs 14 milliards et des bénéfices après impôts de Rs 1,3 milliard », cela alors que ses actifs sont évalués à quelque Rs 64 milliards. « Our balance sheet clearly shows great potential for major improvements in operational performance as our strategic business plan unfolds », a indiqué le CEO d’ENL. Cela grâce aussi grâce à ses 23 000 arpents de terres, dont 1 200 sont stratégiquement situés à Moka.

Par ailleurs, il a souligné que la fusion des entités d’ENL a été bien accueillie par le marché comme le témoigne la hausse significative du prix de l’action en Bourse. L’action a démarré avec un “opening price” de Rs 45 le premier jour, représentant une hausse de 11% par rapport à son “introductory price” de Rs 41. Il a aussi insisté sur le fait que la capitalisation actuelle d’ENL (Rs 15,4 milliards) est « well below the fair-value of Rs 22,8 billion determined by EY in its valuation », ajoutant que « we target to close this gap as the market gains confidence in our business plans ».

Malgré tout, avec sa capitalisation actuelle de Rs 15,4 milliards, ENL est la quatrième plus grosse compagnie locale cotée en Bourse et la cinquième de toutes les compagnies cotées. Ce qui fait dire à Sunil Benimadhu que ENL « est bien placé pour rejoindre l’indice SEM-10 lors de la prochaine réunion de l’Index Management Committee en avril ». Le CEO de la SEM a ajouté que le groupe « is also well-positionned to join Standard & Poors, FTSE and MSCI frontier-market indices which track the largest companies listed on frontier-markets like SEM ». Et d’ajouter : « As such, we should expect international institutional investors which track frontier-market indices to include ENL Limited in their portfolios ».

Sunil Benimadhu a annoncé que la SEM disposera d’un nouveau website dynamisé et interactif, à compter du 27 février, cela en vue de mieux répondre aux attentes des investisseurs. Par ailleurs, il a déclaré que la SEM se joindra au projet “Going green” de la World Federation of Exchanges.