La politique serait une “couillonnade” ! Lorsque ceci est décrété par le premier d’entre nous… je tombe des nues. Car “couillonnade” est “une chose de peu de valeur” voire une “sottise”. Que le fils désobéisse aux recommandations et fasse ses premières armes serait donc une sottise ? Mais la politique n’est pas chose de peu. Quoi qu’on pourrait se poser des questions… à voir les agissements de certains couillons. Ayons la délicatesse de ne stigmatiser personne. “Couillonnade” est aussi un acte de couard et un acte stupide. Heureusement que notre microcosme politique ne se résume pas à ceux-là.