L’indice des prix à la consommation (CPI) a enregistré une hausse de seulement 1,4 point en 2015 avec, pour résultat, un taux d’inflation annuel de 1,3%, soit le plus bas que le pays ait enregistré depuis plus de deux décennies. Le relevé, publié ce matin par Statistics Mauritius, fait voir que, depuis 1997, Maurice n’a jamais enregistré un taux d’inflation inférieur à 2%.
Selon les données de Statistics Mauritius, le CPI a été affecté l’an dernier par les hausses des prix de plusieurs produits/services (légumes, fruits, viande, poisson, cigarettes, prêt-à-porter, véhicules, redevances télé privée et honoraires de médecins, entre autres). Mais ces augmentations ont été, dans une bonne mesure, mitigées par les baisses des prix des carburants (essence et diesel), du lait, du riz, des frais de téléphone portable, du taux d’intérêt sur le prêt logement et du billet d’avion.
Le CPI est passé de 105,5 points en décembre 2014 à 106,9 points en décembre 2015, soit une hausse de 1,3%. L’indice a été en hausse pendant les deux premiers mois de l’année ainsi que pendant que le troisième trimestre 2015. Les deuxième et quatrième trimestres ont été marqués par un repli du CPI.
La hausse moyenne de 1,3% du CPI est expliquée principalement par les changements intervenus dans les indices de prix des produits/services suivants : fruits (+17,4%), journaux (14,3%), légumes (+5,7%), prêt-à-porter (+7,5%), livres (+6,2%), cigarettes (+5,7%), véhicules (+5,3%), honoraires de médecins (+4,9%), souscription télé privée (+4,4%), viande (+2,9%) et poisson (+3,7%). On a également noté le recul des indices de prix de plusieurs produits/services, tels le diesel (-14%), l’essence (-10,6%), le lait (-10,1%), frais de téléphone portable (-7,5%), billet d’avion (-6,6%), intérêt sur prêt logement (-5,7%) et riz (-4,6%).
Par ailleurs, selon Statistics Mauritius, si l’on exclut les boissons alcoolisées et le tabac du CPI, le taux d’inflation pour 2015 serait de 1,2%, comparativement à 2,9 % en 2014.