Il tient sa cravache d’or, un titre qu’il briguait depuis qu’il monte au Champ de Mars. La troisième saison a été la bonne pour le Sud-Africain Derreck David et, comme un bonheur ne vient jamais seul, tout laisse à penser qu’il sera encore du côté de Gilbert Rousset la saison prochaine.
Ce titre de jockey champion est un «achievement » pour cette cravache qui, après quelques petites semaines de tâtonnement, a su s’adapter à son nouvel environnement. 45 victoires au cours d’une saison, ce n’est pas donné à tout le monde de réaliser un tel parcours. Derreck David a su tirer profit du bon travail effectué par le tandem Gilbert Rousset-Soodesh Seesurrun.
Si, au début, il avait à compter avec son compatriote Brandon Lerena et aussi Jeanot Bardottier dans la course au titre, les choses ont tourné en sa faveur vers la mi-saison avec le départ inattendu du premier nommé alors que le Mauricien a été libéré de ses services du côté de la casaque bleu électrique et écharpe rouge.
Force aussi est de constater que Derreck David est encore jeune et qu’il gagnera en maturité à l’avenir. Son défaut est qu’il accumule des points de pénalisation pour des cas d’interférence et c’est dans ce secteur qu’il a intérêt à s’améliorer pour ne pas se voir priver de continuer son cheminement au Champ de Mars la saison prochaine.
Oui, Derreck David sera bel et bien là en 2016 pour défendre son titre et gageons qu’il aura les outils essentiels pour mener à bien sa tâche.