M. Armoogum et son Avocat

Poursuivi devant les Assises pour le meurtre de sa voisine, Panjalay Tetapoolay, commis en 2013, Armoogum Murday, mécanicien de son état, prendra connaissance de sa sentence lundi.

Le jeune homme avait plaidé coupable de meurtre. Le corps de la victime avait été découvert le 19 novembre 2013 à son domicile à Chapel Lane, L’Escalier. La septuagénaire, aussi connue sous le nom d’Athé, et habitant Chapelle Lane, gisait dans une mare de sang et portait des blessures à la tête. L’enquête policière avait mené à l’arrestation d’Armoogum Murday.

Marday Armoogum avait expliqué à la police comment il s’en était pris à la septuagénaire, qui n’avait pu se défendre. Voyant la boutique fermée, il s’était dirigé vers la maison jouxtant le commerce car ayant un urgent besoin d’une carte prépayée. Mais face au refus de la victime, pour cause de rupture de stock, Marday Armoogum s’est laissé tenter par l’appât du gain, ayant en effet eu vent que la victime avait touché sa pension les jours précédents.

Il l’a ainsi forcée à révéler l’endroit où elle cachait ses bijoux et son argent avant de l’assommer.