Maurice va vibrer au son des îles de l’océan Indien avec le grand concert Vibrasyon dezil prévu pour ce vendredi 7 juin à 19h sur l’esplanade du Mahébourg Waterfront. Un événement musical gratuit qui est organisé pour clore le colloque axé sur l’Indianocéanie, qui se tient du 6 au 7 juin à l’hôtel Preskil.
Les meilleurs artistes de la région de l’océan Indien vont ainsi se retrouver sur la même scène, à savoir le trio Elisouma (Comores), Tarika Sammy (Madagascar), Christine Salem (Réunion), Patrick Victor (Seychelles) et Éric Triton, Linzy et Bruno Raya, Zulu, Jane Constance et Ras Nininn (Maurice).
Ils vont non seulement mieux faire connaître leur musique mais aussi témoigner de la grande richesse et de la diversité musicale dans l’océan Indien. Et avec des créations inédites concoctées par le directeur artistique Percy Yip Tong, c’est l’identité indianocéanique musicale qui sera mise en avant. À ce titre, il réserve bien des surprises au public mais glisse quand même qu’il y aura une création sur la chanson très populaire de Patrick Victor, Koste pep losean indien.
Alors que le colloque vise à définir l’Indianocéanie, qui est considérée comme un tremplin pour le devenir des îles regroupées au sein de la Commission de l’océan Indien, le concert a pour objectif de démontrer que ce n’est pas qu’un concept mais qu’il peut se concrétiser à travers la musique qui peut servir de pont pour inciter les peuples de la région à vouloir en savoir un peu plus sur la cuisine, le mode de vie et la culture des autres îles. Une des raisons pour lesquelles Percy Yip Tong ne s’attend pas à ce qu’il y ait un unique concert de ce genre mais des activités similaires régulièrement afin de créer une adhésion et nouer des liens plus solides entre les différentes îles de l’océan Indien, qui ont tout à gagner en se rapprochant. Outre des liens culturels, plus de liens économiques peuvent être créés.