Les résultats des examens du Certificate of Primary Education (CPE) ont été rendus publics ce matin par la ministre de tutelle, Leela Devi Dookun-Luchoomun. Sur les 17 589 candidats ayant pris l’examen pour la première fois, 13 664 ont réussi, ce qui représente un taux de réussite de 77,68 %. Parmi les 2 845 candidats qui étaient à leur deuxième tentative, 697 ont réussi, soit un taux de 24,50 %. Ce pourcentage, ajouté à celui déjà enregistré pour le “first sitting” en 2014 (77,2 %), donne un taux global de 82,73 % pour la cuvée 2014.
Une légère progression a été enregistrée dans les résultats du CPE cette année, comparé à l’année dernière, le taux de réussite passant de 77,2 % à 77,68 %. Idem pour ceux qui étaient à leur deuxième essai, où le pourcentage est passé de 23,72 % en 2014 à 24,5 % en 2015. Les analyses des résultats des dix dernières années démontrent une progression constante au niveau des “first sitting”, passant de 73,20 % en 2005 à 75,96 % en 2010 et 77,68 % en 2015.
Une fois de plus, les filles ont réalisé une meilleure performance que les garçons à ces examens, les taux de réussite respectifs étant de 83.07 % et 72.25 %. Au niveau des matières, les plus hautes performances ont été enregistrées en maths avec 79,32 % de réussite.
Concernant les performances individuelles des candidats, 1 909 (1 115 filles et 794 garçons) ont obtenu des “aggregates” 24, soit au moins 4 A +. À signaler que seules les quatre meilleures performances sont comptabilisées pour déterminer les “aggregates” des candidats. À ce sujet, une hausse considérable a été notée par rapport à 2014 où le nombre de candidats avec “aggregates” 24 était de 1 435.
Par ailleurs, 823 candidats ont obtenu des “aggregates” 23 ; 997 des “aggregates” 22, 1 367 des “aggregates” 21 et 1 691 des “aggregates” 20.
Au niveau des écoles ZEP, c’est Rodrigues qui vole la vedette, avec l’école Ste Thérèse de l’Enfant Jésus RCA réalisant un taux de réussite de 80,95 %. De son côté, l’école du gouvernement de Stanley continue sa progression enregistrée depuis quelques années, avec un taux de réussite de 75 %. La surprise est venue de l’école du gouvernement de la Résidence Vallijee, avec 74,19 %, comparé à 51,43 % l’année dernière.
En revanche, l’école ZEP de Bois-des-Amourettes qui enregistrait un pourcentage au-delà de 80 % ces dernières années (88,46 % en 2014), a chuté lourdement à 59,26 %. Plusieurs autres écoles ZEP ont passé la barre des 50 %, à l’exemple de Surtee Soonnee Govt School (65.67 %), Petite Rivière Govt School (56.76 %) et R. Seeneevassen Govt School (56.41 %). De manière générale, la moyenne des écoles ZEP se situe entre 40 % et 45 %.
Comme chaque année, un certain nombre d’élèves se sont retrouvés sans collèges attribués, en raison d’incompatibilité entre le choix des parents et les résultats de l’enfant ou de choix insuffisant des parents. Ils sont 1 018 élèves à se retrouver dans cette situation pour le CPE 2015. La ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun a donné l’assurance que tous les enfants auront un collège. Les parents ont déjà été informés des démarches à suivre dans une lettre qui leur a été remise aujourd’hui. Ces élèves pourront demander une place dans un collège privé ou un collège d’État après l’exercice d’enregistrement qui se fera le 14 décembre.
Ceux qui ont réussi dans trois matières mais à qui manque une quatrième matière pour obtenir leur certificat, auront l’opportunité de prendre part au “resit”. Cet examen de la deuxième chance est prévu le 21 décembre et les résultats sont attendus le 29 décembre. L’on compte 1 315 candidats (1 256 à Maurice et 59 à Rodrigues) qui sont qualifiés pour le “resit” cette année. Ils auront droit à des cours de rattrapage dans leurs écoles respectives dès demain et ce, jusqu’au 18 décembre.