Décidément, rien — ou presque — n’arrête le FFSC-KFC. Après le retentissant succès de Grégory Lagane au Circuit de Médine le mois dernier, voilà que l’aîné de la fratrie s’en va à nouveau signer un succès au Circuit de Riche en Eau samedi dernier. Une victoire attendue tellement les Flacquois ont contrôlé et dominé la course.
2h41’41 : c’est le temps qu’aura mis Grégory Lagane pour passer la ligne d’arrivée. Profitant du travail de sape de ses coéquipiers qui durcissent la course dès le début, le coureur du FFSC-KFC tente sa chance, avant que Jordan Lebon ne revienne dans son sillage. Un exercice qui ne lui servira à rien, puisque Lagane le déposera et augmentera son avance, passant de 1’30 à 4’00 sur le peloton.
Derrière, Steward Pharmasse, Dylan Redy et Joalito André décident d’aller prêter main forte au coureur de tête, aidés de Michael Khedoo et Ritesh Choytun. Ensemble, ce petit groupe reprendra Jordan Lebon.
Mais devant, l’aîné des Lagane gère bien son effort. Avec cinq minutes d’avance sur le peloton, il savoure le moment de la victoire, alors que Pharmasse et Redy, eux-mêmes rejoints entre-temps par Christopher Lagane, tentent de revenir à sa hauteur. Mais hélas, leur retard était si considérable qu’il était mathématiquement impossible à rejoindre.
Pourtant, le FFSC-KFC peut se réjouir d’avoir placé dans l’ordre Grégory Lagane, vainqueur, Christopher Lagane (2h44’27), Steward Pharmasse et Dylan Redy, qui terminent à dix secondes du cadet de la fratrie. Seul William Labonne parvint à briser un tant soit peu l’hégémonie du club de l’Ouest en prenant la 5e place en 2h48’32.
Chez les cadets, Adriano Azor, pur produit du club de Flacq, s’impose encore une fois cette saison, devant son coéquipier Fabio Catherine. Les deux coureurs signent un chrono de 2h16’51 et 2h17’20 respectivement. Treven Ramasawmy, du VCJCC-Bank One, devance de son côté deux coureurs du CNFC, Benito Beemul et Jean-Baptiste Enrique, auteurs d’un chrono de 2h17’43 et 2h18’26 respectivement.
Signalons au passage le succès de Yannick Moratorio en Élite 3 devant son coéquipier du PLMCC Julien Desveaux. Moratorio boucle les 105 km en 2h55’45 contre 3h07’40 pour Desveaux.