Christopher Lagane a maintenu l’hégémonie du FFSC-KFC dans la Colin Mayer Classic en remportant, dimanche, le classement général de la course aux dépens de Yannick Lincoln, lui-même un ancien vainqueur de ce mémorial.
Christopher Lagane succède à son frère aîné, Grégory, qui a fini cette année troisième de l’épreuve. La victoire du cadet des Lagane s’est dessinée dès le contre-la-montre inaugural samedi, en bouclant les 15,3 km du parcours en 20’28”81, confirmant ainsi tout le bien qu’on pensait de lui sur l’épreuve en solitaire.
Yannick Lincoln, autre spécialiste du chrono, se retrouvait deuxième à 20’46″88. Un gouffre, eu égard à l’étape de dimanche matin, courue sous des conditions météo exécrables.
Ce jour-là, on savait que le mano à mano entre Lincoln et Lagane serait rude. Mais les pluies du matin avaient rendu les routes tellement glissantes que les coureurs avaient perdu toute envie de se mettre à l’avant. Et ce qui devait arriver arriva. Alors qu’ils avaient activement participé à l’échappée du jour, Christopher Lagane, Yannick Lincoln, Jordan Lebon et Alexandre Mayer se dipsutent la victoire de la deuxième étape, longue de 130 km.
À l’arrivée, Lincoln signe, comme lors de sa dernière victoire il y a deux semaines, un succès au sprint pour régler tout ce petit monde et boucler le parcours en 3h46’27. Insuffisant pour lui donner la victoire au général, puisque Christopher Lagane signe un chrono total de 4h06’55, contre 4h07’13 à Lincoln. Grégory Lagane, lui, prend la troisième place en en 4h07’50, devançant Mike Chong Chin (4h08’17) et Alexandre Mayer, qui boucle les 145 km du parcours en 4h08’45.
Chez les minimes, Kenny Azor (FFSC-KFC) et Brad Leung (CNFC) se sont livrés une bataille finalement remportée par le Flacquois, qui passe la ligne en solitaire, après 58’32 d’efforts. Leung, pour sa part, boucle les 30 km du parcours des minimes en 59’49, tout comme Mathieu Estazar.
La course des cadets est revenue au Réunionnais du VCE Fabien Taocali, qui s’impose en solitaire, devant Fabio Catherine et Adriano Azor, du FFSC-KFC. Taocali a signé le temps le plus rapide de la journée chez les cadets, se permettant même le luxe de devancer les Masters, en 2h20’10. Tout comme Fabio Catherine et Adriano Azor, crédités respectivement de 2h20’28 et 2h20’50 à l’arrivée.
Chez les Masters 2, Michael Soobrayen (Moka Rangers SC) s’est adjugé la palme en 2h20’57. Jean-Michel Albert (VPCC-Snowy) et ses 2h22’23, Didier Rossignol (PSC-Winners) en 2h22’29 et Patrick Cugnet (VPCC-Snowy) en 2h25’41 prennent les trois premières places chez les Masters 3. Lionel Charlot et Jean-Paul Koo, tous deux issus du FFSC-KFC, prennent les deux premières places chez les pass’cyclistes, en 2h22’06 et 2h23’18 respectivement.