Neuf cyclistes mauriciens ont mis le cap sur l’île de La Réunion, hier matin, afin de disputer un week-end de course. Ils disputeront un chrono individuel aujourd’hui, puis une course en ligne demain, afin de s’acclimater aux aléas du pays, qui accueillera les JIOI 2015 (1er-9 août).
Le groupe est composé de Yannick Lincoln, Mike Chong Chin, Yoan Pirogue, Cédric Passée, Grégory Lagane, Michael Khedoo, Ritesh Choytun, Jordan Lebon et Fidzerald Rabaye.
Tous, à l’exception de Yannick Lincoln, pris par ses obligations professionnelles — il est parti hier après-midi — ont rallié l’aéroport de Gillot dans la matinée. Les coureurs logent au Foyer Lagourgue, à Saint Denis.
Ce déplacement est considéré comme étant une phase importante dans la préparation pour les Jeux des îles, qui auront lieu dans 98 jours. En effet, les coureurs disputeront une course contre-la-montre sur le parcours — ou du moins, une partie du parcours — du chrono par équipes des Jeux.
« On ne sait pas sur quelle partie du parcours se déroulera ce contre-la-montre individuel, mais les coureurs auront une idée de ce qui les attend en août prochain », lance l’entraîneur national José Achille, qui accompagne la délégation.
Le programme s’annonce donc chargé pour les neuf coureurs, tous issus de la présélection mise sur pied depuis l’année dernière. Après ce contre-la-montre, les coureurs iront défendre leurs couleurs pendant une course en ligne de 110 km, à Saint Pierre, cette fois. « Ce sera un circuit d’environ 110 km. Il faudra être vigilant là-bas », prévient José Achille.
Ce déplacement fait partie d’une série de stages à l’étranger, qui devrait culminer avec un autre d’une durée de deux ou trois semaines, toujours à l’étranger. « Pour l’instant, nous ne savons pas où se tiendra le stage. Mais les coureurs y auront droit, c’est sûr », avance José Achille.
Ce dernier avance également que c’est le moment de se lancer dans une opération de repérages. « Nous allons à La Réunion avec l’intention d’engranger le maximum d’informations en amont des Jeux. C’est très important. »
La préparation prendra donc un nouveau tournant avec ce premier stage. Il faudra d’ailleurs que les coureurs se montrent sous leur meilleur jour, dans la mesure où seulement cinq places seront allouées pour les Jeux.
La bonne nouvelle, cependant, est le retour des coureurs du FFSC-KFC, au sein de la présélection. L’absence de ces coureurs, considérés comme faisant partie des meilleurs du pays, était une vraie hécatombe pour la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), qui a pendant longtemps tenté de les ramener au sein de la présélection.