Le Français Olivier Maignan, qui occupait le poste d’entraîneur national, a soumis sa démission auprès de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) il y a une semaine.

Il aurait, selon les renseignements que nous avons obtenus, reçu une offre en France. Mais la FMC ne compte pas rester les bras croisés, puisqu’elle est déjà en quête d’un remplaçant, qui devrait prendre ses fonctions à la fin du mois de février.

La piste de Sébastien Duclos, un temps cité, a donc été réactivée. « Nous avons avisé les autorités », fait ressortir Jean-Philippe Lagane, vice-président de la FMC. « Nous attendons l’aval du MJS », a-t-il ajouté.