Les cyclistes et vététistes n’auront pas le temps de s’ennuyer en 2016. Entre un calendrier dont le coup d’envoi sera donné en février pour le VTT et les épreuves sur route, le comité directeur de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) a pris quelques mesures, ici et là, pour redonner du dynamisme à la discipline.
Ce calendrier retravaillé fait la part belle à la compétition. La FMC a décidé de réintroduire le trophée Pédale d’or, ainsi que de mettre en jeu, pour la première fois, le Challenge des Quatre Vents. « Nous avons voulu mettre sur pied un calendrier qui soit le plus complet possible », a expliqué le président de la FMC, Lawrence Wong, lors de la présentation, hier, à Port-Louis.
En effet, on note, sur ce qui semble être la version finale du calendrier pour la saison prochaine, le retour de quelques classiques, mais aussi l’introduction d’un circuit de « fun rides ». A titre d’exemple, le Mémorial Robert Brousse, célèbre contre-la-montre individuel, fait son retour sur le calendrier.
Sauf que cette fois, les coureurs ne seront plus seuls. Ils devront effectuer le parcours avec un coéquipier. « C’est une petite innovation que nous avons voulu apporter », poursuit encore le président de la FMC.
Le Trophée Pédale d’Or se tiendra sur sept courses, dont la première sera le Circuit du Champ de Mars, le 21 février prochain. Suivra le Grand Prix MSC (20 mars), le Circuit de Riche en Eau (3 avril), Trophée des Rouleurs, aussi connu sous le nom de Winners Time Trial Trophy, à Beau Plan (16 avril), la Colin Mayer Classic (1er mai), la Snowy Maiden Race (7 août) et le Trophée des Grimpeurs (20 août).
Les coureurs seront jugés sur les cinq meilleurs des sept courses au programme. « Nous avons souhaité apporter un peu de compétition dans le peloton. »
Le Challenge des Quatre Vents sera, comme l’année dernière, parrainé par les quatre grands groupes sucriers. Médine, Alteo et Omnicane, partenaires de la première édition de ce challenge, appelé Trophée Ouest-Sud-Est, ont été rejoints par le groupe Terra.
Le clou de la saison restera le Tour de Maurice, prévu cette année du 24 au 28 août. Ensuite, la sélection mauricienne mettra le cap sur l’île soeur pour disputer le Tour International de La Réunion. « Nous avions eu quelques petits soucis par rapport aux dates des deux Tours. Mais c’est une question réglée », a encore poursuivi Lawrence Wong.
Cela dit, les fun rides seront à nouveau à l’honneur, puisque le calendrier prévoit une course e, moyenne par mois. « Nous avons, par exemple, planifié un fun race le jour de la dernière étape du Tour. Il s’agit de ramener le public pour voir l’arrivée de la course la plus importante du calendrier », note Lawrence Wong.
Le calendrier fait également la part belle au VTT. « Nous avons planifié quatre courses à étapes pendant l’année, sans compter les courses habituelles. » Le coup d’envoi de la saison sera d’ailleurs donné dès le 24 janvier, avec la première manche de la Snowy Series.
Un état de choses qui réjouit Michel Mayer, président de la commission VTT, qui a indiqué que la discipline se présente comme l’alternative à la route. « Nous aimerions remercier le comité directeur de la FMC de faire la part belle au VTT, surtout quand on sait que le vélo sur route devient de plus en plus dangereux. »
Il a émis le souhait de rendre la discipline plus accessible au public. « Nous souhaitons avant toute chose vulgariser le VTT, qui se déroule en pleine nature et qui reste un sport écologique. »
Le calendrier de VTT verra également l’organisation d’une course UCI marathon.
L’entraîneur national, José Achille, voit d’un bon oeil la présentation du calendrier 2016. Une façon, selon lui, de permettre le réhaussement du niveau des courses en fonction de la présence d’adversaires étrangers. « Nous avons eu, dans le passé, des demandes de coureurs étrangers qui veulent venir faire des courses ou se préparer pour leur saison. De plus, cela aidera certains locaux à mieux se préparer en fonction des courses », a-t-il conclu.