Le président du Mauritius Council of Social Services (MACOSS), Dana Chengan a, dans un entretien accordé au Mauricien, dans le cadre des consultations prébudgétaires avec le ministre des Finances, affirmé que « la refonte totale du cadre légal régissant le secteur des organisations non-gouvernementales est une priorité ». Il insiste que « les lois et règlements en vigueur sont complètement dépassés ».