Après l’incendie du 12 novembre 2017, l’hypermarché Shoprite, situé à Trianon Shopping Park, fait encore parler de lui. Après plusieurs de mois de suspense, la nouvelle
officielle est tombée dans la matinée d’hier. Environ 90 employés ont été licenciés.
Attristé par cela, Danil Ismaël, propriétaire de Trianon Shopping Park, rassure que de nombreux licenciés seront à nouveau recrutés.

C’est hier, à l’issue d’une réunion convoquée par la direction de Shoprite avec tous les employés que ces derniers ont appris la mauvaise nouvelle, notamment l’arrêt
de leur travail. La plupart d’entre eux savaient que cela allait se produire tôt ou tard
mais ils gardaient quand même espoir. À l’annonce de la nouvelle, nombreux étaient les employés qui n’ont pu retenir leurs larmes. Ils ne savaient comment réagir face à ce licenciement massif. Sollicité pour une réaction, le propriétaire de Trianon

Shopping Park, Danil Ismaël, a déclaré qu’il était attristé par la tournure des choses, mais compte tenu du problème d’insécurité dans l’hypermarché, il était hors de question de renouveler son bail. « Ce n’était pas du tout notre but de licencier autant de personnes. Mais nous n’avons eu d’autre choix que de résilier le bail de l’hypermarché Shoprite, en raison de nombreux problèmes d’insécurité liés non seulement à la franchise locale mais à toutes celles éparpillées à travers le monde. Shoprite génère une mauvaise réputation et nous ne pouvons permettre la réouverture d’une telle franchise à Trianon Shopping Park », a souligné Danil Ismaël.

A noter que la direction de Trianon Shopping Park a émis un communiqué dans la journée d’hier pour confirmer les négociations avec une nouvelle enseigne. Dans la même foulée, Trianon Shopping Park a demandé au nouvel occupant d’accorder, sur une base humanitaire, priorité d’embauche aux employés licenciés, suite au retrait et la cessation d’activités de l’ancien opérateur Shoprite.