Le ministère du Travail, des Relations industrielles et de l’Emploi convoquera une réunion tripartite la semaine prochaine dans le cadre des discussions syndicales après le rachat de la Compagnie Industrielle de Pailles Ltée (CIP) par le groupe Castel.
Le directeur au ministère du Travail Moonsamy Ramasamy a confirmé au Mauricien qu’une réunion tripartite est prévue la semaine prochaine avec toutes les parties concernées, notamment CIP Ltée, Stag Beverages Ltd et le Syndicat des Travailleurs des Établissements Privés (STEP) qui représente les intérêts des employés de CIP. L’acquisition de celle-ci par le groupe Castel s’inscrit dans une démarche du groupe d’offrir un portefeuille plus élargi de boissons, avec Stag Beverages qui produit les bières Stag, Ti la Bière et Krönenbourg 1664, et de renforcer sa position dans la région.
Déplorant le fait qu’il n’y aurait eu au préalable aucune discussion avec le syndicat, Atma Shanto, négociateur du STEP, a tenu tôt hier matin une réunion de protestation devant l’enceinte de l’usine de la CIP à Pailles. Plusieurs interrogations et inquiétudes ont été formulées par le syndicaliste, notamment au sujet de la reconnaissance syndicale et des conditions de travail des employés et si les conditions du Procedural Agreement signé entre le syndicat et la direction sont maintenues avec le rachat de la Compagnie Industrielle de Pailles Ltée par le groupe Castel. Atma Shanto avait exprimé le souhait qu’un comité tripartite, présidé par le ministre du Travail Shakeel Mohamed, soit mis sur pied.
Au sujet de la réunion de protestation devant l’usine, le négociateur de la STEP s’est insurgé contre le fait que la direction de la CIP n’aurait pas agréé à la demande du syndicat de mettre le mess room de l’usine à sa disposition pour la réunion de ce matin. Ce qui constitue pour Atma Shanto une violation des droits syndicaux. Par le biais d’une correspondance, la direction de la CIP a expliqué qu’elle était prise et n’était pas en mesure d’accueillir le syndicat dans l’enceinte de l’usine ce matin.
Lors d’une conférence de presse cette semaine, Yves Hermann, Managing Director (MD) de la CIP et CEO de Stag Beverages Ltd, s’était montré rassurant quant à la sauvegarde de l’emploi, précisant que les conditions d’emplois seraient préservées.