Me Rex Stephen ne sera plus l’avocat de Rezistans ek Alternativ dans le procès qu’intente ce parti de gauche à l’État concernant la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre.

Me Rex Stephen a fait état de « divergences sérieuses » sur la manière de procéder avec cette affaire pour justifier son désistement. Ashok Subron soutient quant à lui que la lutte continue. « Nounn azir kouma bann sitwayin responsab dan lintere demokratik ek nou kondisere ki sa pasasion pouvwar-la inn fer de fason inkorek », dit-il

La plainte constitutionnelle logée par Rezistans ek Alternativ est dirigée contre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, les 21 autres membres du cabinet, mentionnés comme co-défendeurs, ainsi que l’État, comme défendeur. Lors de l’appel de l’affaire ce matin devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge David Chan Kan Cheong, Me Rex Stephen, qui représente les intérêts du parti, a demandé de se retirer en raison de « divergences sérieuses » avec Rezistans ek Alternativ dans la manière dont le procès doit se tenir.